-- -- -- / -- -- --
Nationale

La police d’Alger démantèle un réseau de malfaiteurs

La police d’Alger démantèle un réseau de malfaiteurs

Quatre personnes ont été interpellées lors d’un coup de filet visant le « nid des criminels », un réseau soupçonné d’avoir cambriolé 23 villas et appartements dans des quartiers chics de l’Algérois, pour un butin de plus de 200 millions de centimes.

L’enquête a été menée par des éléments de la deuxième sûreté de proximité d’Hydra. Ces enquêteurs ont collaboré avec leurs homologues de Blida, notamment dans le cadre de l’arrestation de deux parmi les quatre présumés casseurs.

D’après un communiqué de la cellule de communication de la DGSN, le réseau est derrière les casses récents perpétrés dans les quartiers d’Hydra et à Souidani-Boudjemaâ, où plusieurs objets de grande valeur ont été dérobés. Ce réseau, qui a tissé des liens jusqu’à Blida, était bien organisé, avec des moyens matériels très sophistiqués et un véhicule pour surveiller les maisons à cambrioler.

Le dernier cambriolage commis par le groupe remonte à quelques jours, dans un somptueux quartier de Hydra, où un ressortissant étranger a été la cible. Le cambriolage n’a pas dépassé cinq minutes, le temps nécessaire pour les malfaiteurs de voler les principaux objets de valeur. Chaque présumé cambrioleur du réseau avait un rôle bien déterminé.

La plainte déposée par le ressortissant étranger a permis aux enquêteurs de la sûreté d’Hydra d’arrêter un premier membre du réseau. Le présumé cambrioleur a été appréhendé en flagrant délit avec une partie des objets volés. Poursuivant leurs investigations, les policiers enquêteurs ont procédé à l’arrestation du deuxième individu qui a participé à la casse de deux appartements situés dans le quartier de Souidani-Boudjemaâ à Alger.

Passé par le fichier appelé PDA, les policiers enquêteurs ont très vite découvert que ce dernier est impliqué dans 23 casses perpétrés dans la majorité de cas dans les quartiers chics d’Alger, mais aussi à Blida et Béjaïa. Lors de l’interrogatoire, a révélé les noms de deux autres complices qui, suite à une extension d’expertise, ont été interpellés à Blida avec des meubles de grande valeur appartenant au ressortissant étranger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email