-- -- -- / -- -- --
Nationale

La police a fêté l’Aïd aux côtés des enfants malades et des vieillards

La police a fêté l’Aïd aux côtés des enfants malades  et des vieillards

Dans le but de permettre au citoyen de célébrer la fête de l’Aïd dans les meilleures conditions, la sûreté de wilaya de TiziOuzou a mis en place un plan de sécurité adapté pour la circonstance.

Le dispositif déployé sur le terrain a été ainsi renforcé par de nouvelles équipes mobiles et pédestres, qui veillent sur la sécurité de la population.

Les patrouilles de police ont été ainsi intensifiées notamment, dans les lieux publics, les gares routières et stations de transport, ainsi qu’à proximité des mosquées et des cimetières. Les policiers ont veillé également sur la fluidité du transport sur les routes.

Sur un autre plan, les services de la sûreté de wilaya ont mené, à l’occasion de cette fête religieuse, une action en faveur des enfants malades du CHU Nedir-Mohammed de TiziOuzou.

Une délégation composée de responsables, cadres et agents de la police s’est rendue au chevet des enfants hospitalisés pour leur offrir un moment de détente et partager avec eux la joie de l’Aïd, qu’ils n’ont pas eu la chance de passer avec leurs familles respectives.

 Les éléments de sûreté de wilaya ont rendu également visite aux personnes âgées qui se trouvent au centre d’accueil de Boukhalfa.

Une démarche qui s’inscrit dans un esprit de solidarité, mais aussi une manière d’apporter un soutien à cette catégorie, qui vit désormais sans famille et qui se voit négligée par une société plongée dans des mutations profondes.

Outre cette démarche de la police, des associations caritatives de la wilaya, telle que Kafil El-Yatim, ont tenu à partager l’ambiance de l’Aïd avec des enfants malades qui séjournent dans différents établissements de santé ainsi qu’au Centre pour enfance abandonnée de Boukhalfa.

Des spectacles de chant, de clown, de magie ont été organisés en leur honneur, en plus de la distribution de jouets et autres cadeaux. C’est dire que des âmes charitables sont toujours là pour alléger la détresse de ceux et celles qui, pour une raison ou une autre, sont privées de leurs familles en de telles circonstances.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email