-- -- -- / -- -- --
Culture

La poésie féminine à l’honneur

La poésie féminine à l’honneur

Dans la soirée de ce jeudi 25 août à Mostaganem, la 49e édition du Festival national du théâtre amateur sera lancée par un défilé des troupes participantes et de groupes folkloriques à partir de la place de l’Hôtel de ville.

Le centre-ville de Mostaganem, la maison de la culture Ould Abderrahmane-Kaki, avec sa fameuse salle bleue ou encore le tout nouveau Théâtre régional Si Djilali-Benabdelhalim, inauguré en mars dernier, se sont parus de leurs meilleurs atouts pour abriter cet évènement culturel bien ancré dans le paysage local.

Troupes folkloriques exécutant des pas de danses au rythme des zornas, guellal et tambourins, formations théâtrales participantes et fanfare de la protection civile ont défilé devant les autorités locales, figures artistiques et culturelles et nombreux invités, qui ont pris place sur une tribune érigée à cet effet.

La place de l’Hôtel de ville est envahie par les badauds et les habitants de la ville ravis de renouer avec cette tradition festive. C’est au niveau du nouveau Théâtre régional, inauguré en mars dernier, que s’est déroulée la traditionnelle cérémonie d’ouverture officielle avec l’allocution du commissaire du festival, Mohamed Nouari, qui a souligné l’importance de cette manifestation pour la ville de Mostaganem et sa place dans le paysage culturel national. Cette manifestation s’apprête à souffler, l’année
prochaine, son cinquantième anniversaire.

Une occasion que les organisateurs, les autorités locales et pouvoirs publics veulent marquer avec faste, à la hauteur de l’évènement, rapporte l’Agence presse service d’Algérie. L’assistance sera conviée à suivre une pièce du Théâtre national algérien, Tarchika, produite en 2016. Pour cette édition, dix troupes venues de différentes régions d’Algérie réparties en deux niveaux (A et B) prennent part à la compétition.

Totalisant quelque 180 participants, ces troupes, retenues lors de trois sélections régionales, représentent les wilayas de Tizi Ouzou, Tipaza, Adrar, Sidi Bel-Abbès, Mila, Médéa, Laghouat, Bordj Menaïel et Alger.

Quatre autres troupes se produiront hors sélection devant le public mostaganémois. Elles représentent les wilayas de Tlemcen, Tamanrasset et Adrar. Le commissariat du FNTA a prévu trois stages de formation dédiés à l’interprétation, à la scénographie et à la mise en scène au profit de 70 jeunes comédiens, encadrés par quatre enseignants.

Trois conférences sur « L’apport du théâtre amateur dans le développement de la pratique théâtrale ; Les textes dramatiques entre réalité et l’imaginaire ; La pratique de la mise en scène « sont au programme du festival. Des expositions, des débats et des représentations théâtrales dans plusieurs communes de la wilaya sont également prévues durant ce festival qui prendra fin, demain, lundi, avec au menu une journée dédiée à la poésie féminine et la remise des prix aux troupes lauréates.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email