-- -- -- / -- -- --
Culture

La plus grande librairie d’Algérie ferme ses portes

La plus grande librairie d’Algérie ferme ses portes

Après trois années d’activité et de résistance dans un marché du livre en pleine crise, la Grande Librairie d’Oran « Abdelkader Alloula » a finalement mis les clefs sous le paillasson. Un dénouement malheureux qui rappelle une vérité implacable, celle d’un écosystème du livre qui ne peut survivre seul sans une politique publique qui le soutienne.

Pourtant au moment de son ouverture au printemps 2019, l’engouement était total. Toutes les conditions semblaient en effet réunies pour garantir un plein succès à ce nouveau sanctuaire du livre: une grande ville ouverte au savoir et à la culture avec ses universités, ses artistes et ses intellectuels de renoms, un emplacement idéal dans le prestigieux boulevard de la Soumam au centre-ville, à quelques mètres seulement du luxueux Royal Hôtel et une gestion confiée à un professionnel et un passionné du livre à l’expérience avérée.

Ce dernier avait confié au Jeune Indépendant , en septembre dernier déjà, les difficultés que son établissement rencontrait depuis plusieurs mois.
Les ventes étaient en constant recul, et avec le temps, le contexte pandémique aidant, le poids des frais de gestion (salaires personnels et frais de loyers) dépassaient largement les recettes.

Propriété de la SARL Omega qui dispose d’autres librairies à Alger, la grande librairie « Abdelkader Alloula » se trouvait dans une magnifique bâtisse coloniale de style architectural haussmannien où elle se déployait sur trois niveaux, d’une superficie globale de 400 m². La location de biens immobiliers de ce type, et de cette superficie surtout, se négocie facilement autour des 300.000 DA. Un emplacement très prisé où se côtoient hôtels, restaurants de luxe et institutions bancaires et éducatives de prestige. « A moins d’un miracle, le sort de la librairie semble déjà scellé, » a déclaré le gérant . Six mois après cet aveu d’impuissance, la librairie est fermée, le miracle tant espéré n’ayant pas eu lieu.

Pour rappel la librairie proposait quelque 3.000 ouvrages : des livres scientifiques, théologiques, politiques, sociologiques, culturels, littéraires et artistiques, ainsi que des livres pour enfants, des dictionnaires et autres ouvrages de l’art de la décoration, du jardinage, de la cuisine, bandes dessinées et des livres d’apprentissage des langues étrangères dont l’Anglais, le Français, le Russe et le chinois.

Plus qu’un simple point de vente de livres, des rencontres y étaient organisées régulièrement avec des écrivains de renom où les férus de lecture ( de littérature spécialement) avaient la possibilité d’échanger directement avec les auteurs de leurs œuvres préférées.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email