-- -- -- / -- -- --
Nationale

La pluie reprend ses droits

La pluie reprend ses droits

Le retour des pluies en ce mois de novembre a été favorablement accueilli par les fellahs pour pouvoir achever les travaux de semis même si le rattrapage peut paraître difficile dans la zone sud et steppique du territoire de la wilaya de Médéa. A Tizi Ouzou, les agriculteurs ont également bien accueilli le retour de la pluie.

C’est un ouf de soulagement qui a été poussé après un stress hydrique qui a duré plusieurs semaines mais qui va s’estomper après les quantités de pluies qui sont tombées et qui vont éloigner le spectre de la sécheresse.

En effet, la perturbation atmosphérique qui sévit depuis lundi sur l’ensemble de la partie nord du pays, accompagnée de fortes averses et parfois de flocons de neige a arrosé les hauteurs des monts du Titteri, les cols élevés et les cimes des montagnes.
Les quantités d’eau qui sont tombées au cours de ces 48 ha sont jugées suffisantes pour permettre aux agriculteurs de mener leurs travaux de labours après une longue attente.

Ainsi, ces pluies sont considérées comme salvatrices et sont « des pluies de bon augure pour la suite de la campagne agricole et la poursuite des travaux de semailles. »

Selon monsieur Mostéfa Benaoui, directeur des services agricoles de la wilaya de Médéa, ces pluies vont permettre une vraie entame des emblavures et de l’entame de la campagne agricole, suscitant par la même l’engouement des fellahs pour leur approvisionner en semences auprès de la CCLS.

Le même responsable indiquera que les précipitations ont atteint plus de 30 mm en moins de 2 jours, ce qui peut être considéré comme un facteur favorable pour les travaux d’emblavement qui concerneront prévus une superficie de 120 000 ha. Les quantités de semences disponibles s’élèvent à 80 000 quintaux dont 32 000 quintaux ont déjà été distribués.

En outre, il a déjà été procédé à l’installation d’un comité de suivi de la campagne labours-semailles et moissons-battage composée des différents partenaires et des représentants de l’administration des services agricoles.

Les pluies enregistrées au cours des dernières 48 heures dans le nord du pays, notamment à Tizi Ouzou, sont considérées par la population comme une véritable délivrance puisque le spectre de la sécheresse est éloigné. En même temps, la fraîcheur qu’elles ont provoquée est agréablement ressentie par plus d’un.

En revanche, Sid-Ali Chebah, cadre dirigeant à la direction des services agricoles (DSA), souligne que ces pluies arrivent au bon moment. Notre interlocuteur affirme que la saison agricole, à savoir les labours et semailles, pour les céréales notamment, est loin d’être compromise puisque, en général, elle débute vers la fin novembre, début décembre.

Il faut toutefois espérer que ces chutes de pluie se poursuivent pendant quelques jours encore pour que les terres soient arrosées en quantité suffisante. En ce qui relève du côté négatif engendré habituellement par les premières pluies d’automne, puisque la wilaya de Tizi Ouzou est tristement célèbre pour ses incuries en matière de nettoyage des fossés et des avaloirs, cette fois-ci aucun dégât n’est à signaler.

Pas le moindre embouteillage ou accident, ou encore coupure de route n’a été signalé au niveau de tout le territoire de la wilaya. C’est ce qu’a souligné la cellule de communication de la sûreté de wilaya, laquelle est en contact permanent avec tous les services concernés par la question.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email