-- -- -- / -- -- --
Nationale

La PJ a exécuté 1 800 actions en juillet

La PJ a exécuté 1 800 actions en juillet

Durant le mois de juillet passé, les unités de la police judiciaire d’Alger ont mené plusieurs opérations anti-criminalité qui se sont soldées par plusieurs rafles dans les milieux de présumés malfaiteurs.

Le bilan de la sûreté de wilaya d’Alger (SWA) parle de lui-même. En un mois seulement, les brigades de la police judiciaire d’Alger ont interpellé, dans 1 816 actions, 1 174 présumés malfaiteurs, rapporte la cellule de communication et des relations publiques de la SWA. Selon ladite cellule, durant le mois passé, 1 295 affaires liées à la criminalité ont été traitées par les brigades de la PJ, et ce dans le cadre des activités de lutte contre la criminalité urbaine, ayant entraîné l’arrestation de 1 174 présumés auteurs qui ont été déférés devant les instances judiciaires compétentes.

En matière de lutte contre le port d’armes prohibées, notamment des épées et des couteaux qui circulent dans les quartiers et sont entre les mains des bandes de malfaiteurs, les éléments de la police judiciaire ont pu, en juillet, traiter 132 affaires, tandis que 202 autres liées au trafic et à la consommation de cannabis ont été élucidées durant la même période, en plus de 840 affaires, traitées, également, et portant sur divers délits, souligne la sûreté d’Alger. Parmi les affaires traitées, 279 sont relatives aux atteintes aux biens, 629 aux atteintes aux personnes, dont deux affaires portent sur deux homicides volontaires. Quant aux délits contre la famille et les bonnes mœurs, les services de la police judiciaire ont traité 186 délits, ainsi que 131 délits liés à la chose publique et 70 à la tranquillité publique.

En ce qui concerne le port d’armes prohibées, lesdits services ont traité 130 affaires, impliquant 132 personnes qui ont été présentées devant les instances judicaires, dont 75 ont été placées sous mandat de dépôt. Plus de 130 armes blanches, entre épées, couteaux, haches, barres de fer, fusils à harpon et bâtons électriques ont été saisis par la police algéroise.

Cet arsenal était en possession des bandes de malfaiteurs qui les utilisent dans des braquages, des cambriolages et autres agressions perpétrés dans les banlieues algéroises. Par ailleurs, en matière de lutte contre les stupéfiants, durant la même période, 176 affaires impliquant 202 personnes ont été traitées, ce qui s’est soldé par la saisie de près de 2,5 kg de résine de cannabis ainsi que 1 806 comprimés psychotropes.

Dans le cadre des activités de la police générale, les unités de la Sûreté nationale ont mené 348 opérations de contrôle de professions réglementées, ayant entraîné l’exécution de 20 arrêtés de fermeture. Pour ce qui est de la prévention routière, les services de la sécurité publique ont enregistré 6 693 infractions au code de la route durant le mois de juillet dernier, ayant entraîné le retrait immédiat de 1 917 permis de conduire et l’enregistrement de 78 accidents de la circulation ayant fait deux morts et 88 blessés, dont la cause principale demeure le non-respect du code de la route. Par ailleurs, les services de la sécurité publique de la sûreté de wilaya d’Alger ont mené 402 opérations de maintien de l’ordre et 546 interventions diverses, en plus de 1 816 actions entreprises par la police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement. Enfin, les services de police de la sûreté de wilaya d’Alger font toujours appel au civisme de tout un chacun pour dénoncer les contrevenants aux lois de la République, en se présentant aux services de police ou en téléphonant au 17 police secours ou au numéro vert 15-48.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email