-- -- -- / -- -- --
Nationale

La Palestine à l’honneur dans le hirak de Constantine

La Palestine à l’honneur dans le hirak de Constantine

Aux cris de « Falestine echouhada » (Palestine des martyrs) des milliers de manifestants constantinois ont sillonné, ce 50e vendredi du hirak, les deux principales avenues du centre-ville.
Hommes, femmes et enfants ont marqué le cinquantième rendez-vous hebdomadaire du hirak en s’appropriant comme d’habitude durant une heure et demie le boulevard Mohamed-Belouizdad et l’Avenue Abane-Ramdane, investis dès 14 heures par les marcheurs. L’attachement à la République démocratique et au véritable Etat de droit tant convoités, étaient encore les mots d’ordre, même si parmi les slogans celui appelant le pouvoir à libérer sans conditions les détenus politiques et d’opinion fusaient de temps à autre du milieu de la foule. La masse humaine semblait en effet très attachée à ses revendications, puisque que parmi les marcheurs on pouvait remarquer beaucoup de militants démocrates, dont ceux récemment libérés après avoir fait les frais des arrestations ayant émaillé les marches concomitantes avec la période post-élective de Abdelmadjid Tebboune, que d’aucuns parmi les marcheurs refusent encore d’adhérer à l’idée qu’il les représente. Un écriteau on ne peut plus clair était d’ailleurs hissé « Pas mon Président »
Les fameux slogans « les généraux à la poubelle et l’Algérie taddi el istiqlel » ou encore « Dawla madanya machi askarya » et « El djazair houra démocratiya » ou encore « yaskout ennidham » ont été aussi au rendez-vous, marquant ainsi une relative effronterie à maintenir la pression à trois semaines du premier anniversaire de la révolution citoyenne née le 22 février 2019 et qui eut raison du président Bouteflika, auquel des cercles obscurs aujourd’hui désignés de « el-issaba » par les détenteurs actuels du pouvoir, voulaient maintenir pour une cinquième mandature.
Bref, la sortie d’hier a permis aussi aux durs du hirak de débattre de l’actualité sur l’incontournable place dounya Taraif, devenue aussi lieu d’un « sacré » rendez-vous hebdomadaire.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email