-- -- -- / -- -- --
Culture

La môme Piaf par Ramona

La môme Piaf par Ramona

Dans son spectacle Dans le tourbillon de la chance, présenté dans la soirée de ce samedi 23 mai, au Centre culturel Aïssa-Messaoudi de la Radio algérienne à Alger, la comédienne Ramona Olteanu de Roumanie rend hommage à la regrettée Edith Piaf.

Mis en scène par Matei Varodi, le spectacle musical Dans le tourbillon de la chance est inhérent à la vie et aux chansons de l’icône de la musique populaire française Edith Piaf (1915-1963). La comédienne Ramona Olteanu a incarné cette célèbre chanteuse qui a transcendé toutes les frontières, cette chanteuse au parcours tumultueux qui a touché les cœurs de tout un chacun dans le monde.

Cette artiste roumaine explique que « Edit Piaf a écrit un livre dans lequel elle présente de nombreux moments de sa vie. Le livre, qui s’intitule Au bal de la chance, traduit en roumain, a constitué la base de l’inspiration pour ce spectacle. J’ai essayé de valoriser spécialement les moments clés de la vie d’Edit Piaf.

Le spectacle met en valeur le conte de l’amour comme élément fondamental du destin. Un spectacle sur la nécessité de communiquer, sur le sacrifice et le dévouement qui conduisent à d’extraordinaires succès artistiques mais aussi à d’énormes retombées ». Présentée dans le cadre du présent Festival culturel européen en Algérie, cette pièce en langue roumaine reprend les principaux passages des mémoires d’Edith Piaf : Au bal de la chance, 1958.

Elle évoque son enfance difficile, ses débuts à la scène ou encore ses amours tragiques, autant de souvenirs illustrés par les beaux succès de « la môme », interprétés en français par Ramona Olteanu accompagnée du pianiste George Popa.
La mise en scène est minimaliste, elle est soutenue par des photos de la chanteuse et les sous-titres en français du texte sont projetés sur un écran.

Ce monologue a réussi à conquérir le public algérois grâce au talent de la comédienne qui a su incarner son personnage avec justesse, de l’avis de nombreux spectateurs. Le succès de la comédienne, fortement applaudie à la fin de la représentation, tient aussi à ses grandes capacités vocales dans l’interprétation de chansons intemporelles comme Milord, La vie en rose ou encore Hymne à l’amour.

Ce dernier titre, écrit par Edith Piaf après le décès tragique de son grand amour, le boxeur Marcel Cerdan, dans un accident d’avion, sera un des moments les plus poignants du spectacle, une des séquences les plus tragiques de la vie d’Edith Piaf parfaitement communiquée au public par la comédienne.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email