-- -- -- / -- -- --
Nationale

La main tendue du Croissant-Rouge algérien au réfugiés syriens et maliens

La main tendue du Croissant-Rouge algérien au réfugiés syriens et maliens

Le Croissant-Rouge algérien (CRA) passe à une nouvelle étape de gestion et de prise en charge des réfugiés dans toute sa dimension humanitaire. Mme Saïda Benhabylès, présidente du CRA a affirmé hier que « le Croissant-Rouge algérien (CRA) est prêt à aider les Syriens et les Africains désirant retourner dans leur pays « .

Mme Benhabylès a indiqué, lors d’une conférence de presse à Mascara, que le CRA avait apporté une aide importante à un certain nombre de familles syriennes qui avaient choisi, de leur propre gré, de retourner en Syrie, et ce en leur achetant des billets d’avion et en leur procurant des aides nécessaires. Le CRA est disposé à généraliser cette opération aux réfugiés africains répartis à travers plusieurs wilayas du pays.

D’autre part, la présidente du Croissant-Rouge algérien a fait savoir que le CRA attend un signal des autorités égyptiennes pour envoyer en Palestine des aides contenant près de 130 tonnes de médicaments et d’équipement médical collectées en coordination avec le Croissant-Rouge palestinien et le ministère palestinien de la Santé via l’ambassadeur de la Palestine en Algérie et en collaboration avec des instances dont l’Union générale des commerçants et artisans algériens ainsi que des étudiants. Mme Benhabylès a souligné que ces aides ont été collectées « sur la base des besoins exprimés par les frères palestiniens et qu’elles sont déposées actuellement au palais des Expositions « , ajoutant qu’un dossier dans ce sens a été adressé aux autorités égyptiennes pour avoir l’autorisation d’acheminer les aides vers Ghaza à travers le passage de Rafah.

Il convient de rappeler que la ministre de la Solidarité nationale, M. Mounia Meslem avait auparavant assuré que le gouvernement algérien avait pris des mesures pour la prise en charge des familles syriennes et maliennes, et a même procédé à la scolarisation de leurs enfants. « L’Etat algérien a donné des instructions aux responsables d’établissements scolaires pour ouvrir les portes des écoles primaires, moyennes et secondaires aux fins d’inscrire les enfants et citoyens syriens et leur permettre de poursuivre des études », a-t-elle indiqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email