La lutte contre les changements climatiques leitmotiv de l'Algérie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

La lutte contre les changements climatiques leitmotiv de l’Algérie

La lutte contre les changements climatiques leitmotiv de l’Algérie

La lutte contre le changement climatique et les catastrophes qu’il entraine, dont la journée mondiale coïncidant avec le 8 décembre de chaque année a été créée à l’initiative de plusieurs ONGONG Une organisation non gouvernementale (ONG) est une association à but non lucratif, d'intérêt public, qui ne relève ni de l'État, ni d'institutions internationales, figure parmi les engagements permanents de l’Algérie au niveau national et continental qu’elle oeuvre à concrétiser à travers des plans et des projets.

Bien qu’exposée à l’aggravation des phénomènes climatiques extrêmes, l’Algérie réaffirme son soutien à toute initiative internationale devant venir à bout du réchauffement climatique et lutter contre la désertification, la sécheresse, les incendies de forêts et autres catastrophes naturelles et environnementales.

L’Etat algérien n’a eu de cesse d’insister à l’occasion des manifestations internationales et régionales sur le climat, la dernière étant la COP26 organisée à Glasgow en novembre dernier, sur le traitement des questions climatiques qui doit reposer sur la responsabilité historique des pays développés, principaux générateurs de gaz à effet de serre, ainsi que la prise en compte des différences entre ces pays et ceux en voie de développement.

Au niveau local, l’Algérie a mis en place un Plan national Climat 2020-2030 portant sur 155 projets pour la réduction des émissions du gaz à effet de serre, l’adaptation avec les impacts négatifs des changements climatiques et l’accompagnement de la gouvernance climatique. Elle s’est engagée à réduire de 7 % de ses émissions des gaz à effet de serre, un taux qui pourrait atteindre 22 % d’ici 2030 si elle arrivait à bénéficier de l’aide financière pour financer les grands projets visant à s’adapter avec les changements climatiques.

Parmi les projets inscrits au titre du plan national sur le climat qui constitue un outil opérationnel pour l’application de la politique nationale décennale sur la lutte contre les changements climatiques et le développement de l’économie verte, et une preuve tangible du respect des engagements internationaux, à la hauteur de la volonté politique et des efforts nationaux de lutte contre le changement climatique: deux projets importants relatifs à la relance et à la réhabilitation du projet du barrage vert et à l’utilisation de l’énergie solaire dans le pompage des eaux d’irrigation dans le sud et les hauts plateaux.

Lors de sa participation au sommet « Initiative du Moyen-Orient vert », tenu à la fin octobre dernier à Ryadh (Arabie Saoudite), en sa qualité de représentant du président de la République, le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane avait affirmé que cette politique décennale reposait sur « la promotion de l’investissement dans le domaine du tri et du recyclage des déchets et dans les énergies renouvelables », et ce, à travers « la création de structures nationales spécialisées, et à leur tête le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables qui œuvre à accélérer la mise en œuvre des projets en cours de réalisation en matière d’efficacité énergétique et de production de l’hydrogène vert, outre le projet du barrage vert que l’Algérie veille à relancer pour en étendre la superficie ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email