"La Llorona": Une fusion artistique entre le Mexique et l'Algérie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Culture

« La Llorona »: Une fusion artistique entre le Mexique et l’Algérie

« La Llorona »: Une fusion artistique entre le Mexique et l’Algérie

L’Ambassade du Mexique en Algérie a annoncé le lancement en vidéo de la chanson traditionnelle mexicaine « La Llorona ». Une interprétation en espagnol et en arabe, réalisée par le groupe Sabrine & Co, spécialisé dans la musique andalouse, et le chanteur algérien Chafik Baho.

Cette initiative intervient dans « le cadre des célébrations de la Journée des Morts, une tradition reconnue par l’Unesco comme patrimoine de l’humanité », a précisé un communiqué de l’ambassade. Dans cette mélodie interprétée en espagnol et en arabe, le personnage de « La Llorona » a été interprété par l’actrice mexicaine Anabel Castañón, qui portait des créations de la designer algérienne Faiza Antri Bouzar.

«La Llorona» est un bijou de la musique populaire mexicaine, avec plus de 100 enregistrements et originaire de la région l’Isthme de Tehuantepec, à Oaxaca. Sa date de création est inconnue, mais dans cette version, des strophes en espagnol ont été adaptées avec des vers en arabe, racontant une histoire d’amour et de douleur qui fusionne la musique traditionnelle mexicaine avec une touche andalouse. L’interprétation respecte le rythme isthmien, marqué par la mesure en 3/4 évoquant le temps de la valse.

Chafik Baho, chanteur émergent et influenceur algérien, prête également sa voix à cette interprétation riche en nuances, fusionnant ainsi deux cultures à travers une histoire d’amour et de douleur.

La chanson a marqué des films tels que Frida (2002), sur la vie de l’artiste Frida Kahlo, et Coco (2017), produit par Walt Disney-Pixar. L’artiste algérienne de renom, Insafe Sabrine Boumdal, a commencé sa carrière en 2008, fondant ensuite le groupe musical Sabrine & Co. En 2019, ils ont sorti leur premier album, « Promenade en musique Algérienne », suivi en 2023 par « Tahwi’sa Djazairia ». Sabrine a représenté l’Algérie lors d’événements internationaux, remportant notamment le premier prix musical du concours national de jeunes en 2022, organisé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports algérien.

L’acteur, chanteur et influenceur algérien Chafik Baho, originaire d’Alger, se produit en concert dans différentes parties du monde, dont les Émirats arabes unis, la France et le Canada. Il est l’un des artistes émergents les plus réussis d’Algérie, avec près de 200 000 abonnés sur ses réseaux sociaux. C’est sa première collaboration avec l’Ambassade.

Dans le vidéoclip, le personnage de « La Llorona » a été interprété par l’actrice mexicaine Anabel Castañón, originaire de San Juan Sabinas, Coahuila. Elle est diplômée de l’École nationale d’art dramatique de l’Institut national des beaux-arts à Mexico et de la Royal Academy of Dramatic Art (RADA) à Londres en 2016. Anabel a participé à plusieurs films, dont « La última Reina » (2022), « Santa Bárbara » (2022) et « My Friend the Polish Girl » (2018). Elle réside actuellement et travaille à Alger, en Algérie.

La créatrice de mode Faïza Antri Bouzar, originaire de Miliana, Algérie, est considérée comme « la reine de la haute couture algérienne ». Ses créations combinent différents genres, de la tradition aux avant-gardes internationales. Issue d’une famille de bijoutiers, elle a étudié le commerce international à Nice, en France, ce qui lui a permis de devenir également une entrepreneuse prospère.

Sa société, Maison FAB est très reconnue dans l’univers des défilés de mode. En plus d’avoir habillé plusieurs artistes algériennes telles que Lila Borsali ou Souad Massi, elle a collaboré avec l’actrice Mekia Cox, qui s’est présentée à Hollywood avec l’une de ses créations. Faiza mène actuellement des projets aux États-Unis, en France, au Canada et au Chili.

L’Ambassade du Mexique en Algérie « soutient la diffusion de la culture mexicaine dans le monde et encourage les artistes locaux à réinterpréter l’art mexicain selon leurs perspectives locales.

L’art est un moyen d’unir les peuples et de trouver des points communs qui peuvent contribuer à la compréhension et à la collaboration de la communauté internationale. Nous remercions toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce vidéoclip, la plupart d’entre elles ayant participé bénévolement », a conclu la même source.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email