-- -- -- / -- -- --
Nationale

La livraison partielle prévue le 20 août prochain

La livraison partielle prévue le 20 août prochain

Le projet de réalisation de la pénétrante constitue l’un des chevaux de bataille du wali, qui ne cesse d’effectuer, chaque mois des visites d’inspection sur tous les chantiers afin d’évaluer le taux d’avancement des travaux et surtout intervenir, en cas de difficultés pour lever les contraintes afin que le projet soit remis dans les délais requis.

Le wali s’est en effet engagé à délivrer au moins 50 km de ce grand projet le 20 août prochain, alors que le reste le sera le 1er novembre prochain.

Ce projet est, soulignons-le, très attendu par les usagers et les industriels de la région qui souffrent des innombrables et interminables bouchons de la RN 26. Justement, lors de sa dernière visite aux chantiers de la pénétrante, ces derniers jours, le wali a été saisi par les responsables de l’entreprise CRCC à propos des difficultés financières dues au non-versement de ses honoraires.

Chose qui a été réglée par le premier responsable de la wilaya qui est intervenu, à ce sujet, auprès du ministère des Travaux publics.
Rappelons que les ossements du martyr de la Révolution Mohand Abbas d’Aït R’zine (tombé au champ d’honneur en 1959), dont la tombe se trouve sur le tracé de la pénétrante, ont été transférés vers une tombe loin de ce grand chantier, comme promis par le wali lors d’une cérémonie digne de ce nom et à la hauteur de ce révolutionnaire connu dans la région ».

Le wali a par ailleurs appelé les fournisseurs des chantiers à subvenir aux besoins exprimés par l’entreprise chinoise CRCC en matériaux à temps.

Concernant les produits pétroliers (bitume, carburants etc.), la société est approvisionnée par NAFTAL, et ce « suite à l’intervention du wali », précise la cellule de communication de la wilaya, qui fait observer que « le wali a entamé son déplacement à partir de la section d’Ahnif, où le wali de Bouira l’a rejoint ».

« Les travaux avancent de manière satisfaisante. Toutes les contraintes et les emprises ont été levées définitivement », souligne la même source.

Lors de son dernier déplacement, le premier responsable de la wilaya a instruit les directeurs de la SDE et de l’hydraulique de veiller au bon déroulement du transfert des réseaux restants et d’accélérer les travaux dans ce sens.

Une présentation concernant l’échangeur d’Akbou devait être présentée à la population hier, à la commune d’Ouzellaguen.
Le wali a préféré laisser les techniciens décider des lieux d’implantation des échangeurs dans des lieux adéquats.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email