-- -- -- / -- -- --
Sports

La LFP appelle au renforcement des mesures de contrôle des matches

La LFP appelle au renforcement des mesures  de contrôle des matches

Suite à la violence qui gagne de l’ampleur dans nos stades de football depuis un certain temps, ou du moins depuis la professionnalisation du football en Algérie, le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF) n’est pas resté les bras croisés et s’est réuni lundi dernier pour passer au peigne fin ce sujet si important.

Lors de la réunion, le bureau fédéral a recommandé à la Ligue de football professionnel (LFP) de « renforcer les mesures de contrôle des matchs », tout en prenant les dispositions nécessaires pour le bon déroulement des dernières journées des championnats des Ligues 1 et 2 Mobilis.

C’est du moins ce que rapporte l’instance fédérale sur son site officiel. Il est vrai que durant la saison 2014-2015 beaucoup de rencontres se sont déroulées à huis clos en raison des sanctions infligées aux clubs suite au mauvais comportement de leurs galeries, aussi bien à domicile qu’en déplacement.

La plupart des derbyes de la capitale se sont joués sans public à l’instar de celui qui opposé le MC Alger au CRB la semaine dernière au stade Omar-Hamadi. Le prochain derby entre le MC Alger et l’USM Alger connaîtra le même sort puisqu’il se jouera samedi, au stade Omar Hamadi sans public.

Lors de la réunion de lundi, les membres du bureau fédéral ont appelé à « une application rigoureuse des règlements pour combattre tous dépassements ». Mieux encore, les membres fédéraux ont précisé que les dirigeants, les joueurs et les supporters sont appelés à veiller au respect du fair-play et des règlements.

Ce n’est pas la première fois que ce genre d’appel est lancé par l’instance fédérale, mais force est de constater que les récidivistes sont toujours présents et que la violence sévit continuellement.
Des débordements sont recensés à tout bout de champ sur nos terrains de football et la responsabilité incombe aux responsables des clubs qui n’arrivent plus à contrôler la situation. Cela se répercute sur les fauteurs qui voient leurs clubs sanctionnés.

D’ailleurs, le bureau fédéral l’a fait remarquer lundi lors de sa réunion, puisqu’il regrette et dénonce les agissements contraires aux valeurs sportives et au fair-play et exhorte l’ensemble des ligues « à ne tolérer aucun dépassement et faire application des règlements en toute rigueur ».

Le président de la Ligue de Football Professionnel, Mahfoud Kerbadj, avait également souligné que les « difficultés rencontrées dans les infrastructures sont dues principalement à la situation précaire dans les stades », tout en constatant « une recrudescence des actes de violence dans certaines enceintes sportives », à cinq journées de la fin de la Ligue 1 et à quatre journées de la Ligue 2.

Il est vrai qu’au train où vont les choses, la dernière étape de la saison en cours s’annonce palpitante et très chaude, notamment pour les clubs qui jouent la relégation mais aussi pour ceux qui veulent accéder en division supérieure.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email