-- -- -- / -- -- --
Nationale

La LFC, le marché pétrolier et le coronavirus au menu

La LFC, le marché pétrolier et le coronavirus au menu

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune présidera ce dimanche une réunion du Conseil des ministres, a indiqué ce samedi la Présidence de la République dans un communiqué.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour cette réunion, figurent “l’adoption de l’avant-projet de la loi de finances complémentaire de l’exercice en cours, ainsi que deux exposés, l’un sur la situation et les perspectives du marché pétrolier international, l’autre relatif au plan d’action pour la numérisation de l’administration”, précise la même source.

Lors de cette réunion, le conseil des ministres écoutera un exposé sur l’évolution de l’épidémie du Coronavirus dans le pays, et l’évaluation des mesures prises pour limiter sa propagation.

Pour rappel, la série de décisions prise, mardi dernier, par le président de la République pour endiguer la propagation du Coronavirus (COVID-19), est entrée en vigueur aujourd’hui.

Cette série de mesures, dont l’isolement des cas confirmés ou suspectés, s’étalera jusqu’au 4 avril et elle sera soit levée, soit prolongée en fonction des nouvelles donnes et l’évolution de la situation.

Afin de mieux maîtriser la situation, le président de la République a, en effet, décidé “la suspension de tous les moyens de transport en commun publics et privés à l’intérieur des villes et inter-wilayas ainsi que le trafic ferroviaire, la démobilisation de 50% des employés et le maintien des employés des services vitaux nécessaires, avec maintien des salaires et la démobilisation des femmes travailleuses ayant des enfants en bas âge”.

Le président Tebboune a également ordonné “la fermeture temporaire des cafés et restaurants dans les grandes villes” et “la régulation du marché pour lutter contre les pénuries en assurant la disponibilité de tous les produits alimentaires de première nécessité”.

Concernant ce dernier point, le Président a chargé le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire de guetter, en coordination avec les ministères du Commerce et de l’Agriculture, “les spéculateurs et de prendre les mesures nécessaires à leur encontre, dont la mise sous scellés de leurs entrepôts et locaux et leur signalement à travers les médias avant de les déférer à la justice”.

Autre décision prise par le président de la République pour freiner la propagation de ce virus notamment dans d’autres villes du pays est de “doter l’actuelle commission de vigilance et de suivi au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière d’un comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus (COVID-19)”.

Ce comité, dont le porte-parole officiel nommé par le président Tebboune est l’épidémiologiste Pr. Djamel Fourar, Directeur général de la prévention au ministère de la santé, sera composé d’”éminents médecins spécialistes à travers tout le territoire national sous la supervision du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, et dont la tâche consistera à suivre l’évolution de la pandémie et à en informer l’opinion publique quotidiennement et de manière régulière”.

Le ministère des Finances a été chargé, quant à lui, à l’effet de faciliter “les mesures de dédouanement des produits alimentaires importés et d’accélérer les procédures bancaires y afférentes en fonction de la situation exceptionnelle que traverse le pays”.

Il a également souligné la possibilité de recourir “aux moyens de l’Armée nationale populaire, capable d’apporter son aide à travers des hôpitaux de campagne et des capacités humaines telles que les médecins, spécialistes, corps paramédical et ambulances”.

A lire aussi: COVID-19 : SUSPENSION DU TRANSPORT PUBLIC ET PRIVÉS ET RÉDUCTION DES TRAVAILLEURS

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email