-- -- -- / -- -- --
Nationale

La Jordanie, la Tunisie, la France, l’Egypte condamnent l’attaque terroriste d’Aïn Defla

La Jordanie, la Tunisie, la France, l’Egypte condamnent l’attaque terroriste d’Aïn Defla

Le gouvernement jordanien a condamné hier l’attaque terroriste contre les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) à Aïn Defla ayant fait 9 morts et 2 blessés. Le ministre d’Etat aux Affaires de l’Information, porte-parole du gouvernement jordanien, Mohamed El Moumni a souligné dans un communiqué la solidarité de son pays avec le gouvernement et le peuple algériens dans leur lutte contre le terrorisme et la violence qui portent atteinte à la sécurité et à la stabilité de ce pays frère.

El Moumni a présenté ses condoléances au gouvernement et au peuple algériens ainsi qu’aux familles des victimes, souhaitant un prompt rétablissement aux blessés. Le ministre d’Etat jordanien a réaffirmé la position ferme de son pays qui rejette toute forme de violence et le terrorisme sous toutes ses formes. « Le terrorisme ne connaît pas de frontières. C’est désormais un défi international et une responsabilité qui n’incombe pas uniquement aux gouvernements, mais que tout un chacun doit assumer », a estimé le porte-parole du gouvernement jordanien. « Nous sommes appelés en tant qu’individus, institutions, organisations de la société civile et référents religieux à faire face à l’extrémisme et au terrorisme », a-t-il martelé. La France a condamné, hier, l’attaque terroriste. « La France condamne l’attaque dans laquelle ont péri plusieurs soldats de l’armée algérienne dans la région d’Aïn Defla. Nous présentons toutes nos condoléances aux autorités algériennes et aux familles des victimes de cet attentat », a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères. « La France est solidaire de l’Algérie et continuera à coopérer avec tous ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il ajouté.

La Tunisie et l’Égypte ont également condamné l’attaque terroriste en Algérie. « Cet acte odieux, contraire aux nobles valeurs de l’Islam, cible la sécurité et la stabilité de l’Algérie », a déclaré le ministère tunisien des Affaires étrangères, cité par l’agence TAP. L’Égypte a « condamné énergiquement », par la voix du porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, Badr Abdelati, l’attentat, rapporte l’agence APS. Dans un communiqué, Abdelati a exprimé la solidarité totale de l’Égypte avec le gouvernement et le peuple algériens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email