-- -- -- / -- -- --
Nationale

La grande criminalité s’installe

La grande criminalité s’installe

Quatre meurtres et des dizaines de quintaux de cannabis ont été traités avant-hier par les différentes brigades de la Gendarmerie. Un bilan macabre qui confirme la montée très inquiétante de la criminalité et du grand banditisme dans le pays.

La grande criminalité est en train de prendre une grande ampleur. Le bilan présenté hier par la Gendarmerie nationale confirme cette montée très alarmante dans les quatre coins du pays. En 24 heures, quatre meurtres ont été recensés tandis que plus de 20 quintaux de cannabis ont été saisis suite aux nombreuses affaires de grande criminalité traitées par les gendarmes. A Alger-plage, un jeune de 17 ans a été interpellé suite au meurtre de son antagoniste âgé de 20 ans.

Le mineur a été placé sous mandat de dépôt. Rappelons que suite à un différend concernant une dette le mis en cause a asséné deux coups de couteau à la victime, lui occasionnant des blessures graves. Celui-ci a été évacuée sur l’établissement sanitaire local puis transférée à l’hôpital de Beni-Messous où elle a succombé.
L’auteur présumé a été interpellé et l’arme du crime récupérée sur le lieu du méfait par les gendarmes.

Un autre crime a eu lieu avant-hier, à Ksar El-Boukhari à (L) Médéa. Suite à un différend, un jeune âgé de 20 ans a porté plusieurs coups de couteau à son voisin âgé de 33 ans, lui occasionnant des blessures mortelles à la tête, au cou et au dos.

Le corps du défunt a été déposé à la morgue de l’hôpital de Ksar El-Boukhari, alors que l’auteur s’est livré de son propre gré aux gendarmes de la brigade locale de Derrag (Médéa), qui ont ouvert une enquête.

Quatre membres d’une même famille derrière un meurtre
Les gendarmes de la brigade d’Oum-El-Bouaghi ont présenté hier devant le procureur de la République près le tribunal local quatre membres d’une même famille pour homicide volontaire avec préméditation dont ont été victimes deux citoyens de 30 et 28 ans. Trois d’entre eux ont été écroués et le quatrième a été placé sous contrôle judiciaire.

L’affaire remonte à la journée d’avant-hier. Les victimes, qui s’adonnaient à la consommation de boisson alcoolisée à bord d’un véhicule, à hauteur de la forêt de Sidi-Arghiss, commune d’Oum-El-Bouaghi, ont été surprises par les mis en cause, qui sont arrivés sur les lieux à bord d’un véhicule pour ensuite leur porter des coups de couteau leur occasionnant des blessures à des degrés divers.

Les blessés ont été évacués sur l’hôpital local, où l’un deux a succombé à ses blessures. Alertés, les gendarmes de la brigade territoriale d’Oum-El-Bouaghi se sont déplacés sur les lieux, où ils ont interpellé deux des mis en cause, alors que les deux autres l’ont été au centre-ville.

Un corps mutilé découvert dans une forêt

Le corps du nommé A.B, âgé de 61 ans, demeurant dans la commune de Sidi-Slimane (Tissemsilt), présentant des traces de violence, a été découvert dans la forêt « Djenna », près de ladite commune. La dépouille mortelle a été déposée à la morgue de l’hôpital de Bordj-Bou Naama. Une enquête est ouverte par la brigade de Gendarmerie nationale de Sidi-Slimane.

De leur côté, les gendarmes de la brigade de Bou-Ismaïl (Tipasa) ont présenté hier Procureur de la République au de Koléa deux frères âgés de 33 et 29 ans, pour homicide volontaire avec préméditation dont a été victime un jeune de 31 ans. Ils ont été placés sous mandat de dépôt.

Le crime a eu lieu avant-hier suite à un différend survenu dans la commune de Khemisti, où les deux mis en cause ont roué de coups de poing la victime pour ensuite lui asséner des coups de couteau, lui occasionnant des blessures graves. Elle a été évacuée sur l’hôpital de Koléa où elle a succombé à ses blessures. Les auteurs présumés, qui avaient pris la fuite, ont été interpellés par les gendarmes de la section de recherches de Tébessa au centre-ville de Tébessa et remis aux gendarmes de ladite brigade.

Huit quintaux de drogue dans un camion….

Agissant sur renseignements, les gendarmes de la compagnie territoriale de Bougtob (El-Bayadh), renforcés par section de sécurité et d’intervention du groupement ont interpellé, avant-hier, trois présumés narcotrafiquants sur la route reliant Bougtob à El-Bayadh, dans la circonscription communale de Bougtob, et saisi un véhicule léger et un camion transportant huit quintaux et 40 Kg de kif traité ainsi que la somme de plus de 2, 2 milliards de centimes représentant les revenus de la vente de drogue.

Les personnes interpellées et les moyens de transport avec leur cargaison de drogue ont été conduits au siège de la brigade de Bougtob. Une enquête a été ouverte.

Par ailleurs, durant la même journée et lors d’une patrouille, les gendarmes de la section de sécurité et d’intervention ont interpellé, dans à la commune de Berrahal (Annaba), trois narcotrafiquants à bord d’un véhicule de tourisme, en possession de 54 grammes de kif traité.

Poursuivant les investigations et en vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes enquêteurs ont interpellé un quatrième acolyte et saisi dans son domicile, à la cité des 800 logements, commune d’Oued El-Aneb, 285 grammes de la même substance et trois couteaux. Une enquête est ouverte par les gendarmes de la section de recherches d’Annaba.

…Et 9 quintaux découverts dans de luxueux véhicules
Le trafic de cannabis semble prendre une proportion alarmante malgré une lutte acharnée des forces de sécurité. Les trafiquants sont en train d’utiliser de luxueuses voitures pour arriver à transporter des tonnes de drogue.

C’est le cas à Relizane où les gendarmes ont intercepté, avant-hier, deux voitures bourrées de drogue. Agissant sur renseignements, les gendarmes de la compagnie territoriale de Tiaret, assistés par la section de sécurité du groupement territorial, ont interpellé trois narcotrafiquants à bord d’un camion et deux véhicules de tourisme luxueux sur la route reliant Relizane à Tiaret, dans la circonscription communale de Guertoufa. La fouille du camion a permis de saisir neuf quintaux et 17 kilos de kif traité. Une enquête est ouverte par les gendarmes de la brigade territoriale de Rahouïa. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email