-- -- -- / -- -- --
Nationale

La gastronomie française s’invite en Algérie

La gastronomie française s’invite en Algérie

Sept chefs cuisiniers algériens prendront part à un événement inédit célébrant la gastronomie française et baptisé « Goût de France ». Cet événement se tiendra le 19 mars prochain simultanément dans plusieurs pays à travers les cinq continents et devra rassembler des milliers de convives.

A travers le monde, ce sont plus de 1 000 chefs cuisiniers qui ont été sélectionnés pour rendre hommage à la cuisine française et la partager avec leurs concitoyens à la veille du printemps. « Le 19 mars 2015, le même soir, partout dans le monde, le public sera invité à partager 1 300 dîners pour rendre hommage à la cuisine française et aux valeurs qu’elle véhicule : plaisir, convivialité, innovation, diversité », a indiqué l’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de l’événement jeudi à Alger.

Il a expliqué que les chefs cuisiniers algériens, après avoir soumis leurs candidatures en ligne, ont été sélectionnés par un jury constitué de chefs internationaux. « Nous avons sélectionné des chefs qui présentent dans leurs restaurants la cuisine française. Ils mettront également une touche algérienne dans la confection de leur menu du 19 mars », a précisé l’ambassadeur, avant de présenter à l’assistance les chefs retenus qui ont, à leur tour, présenté le menu qu’ils ont prévu de servir.

Il s’agit de Nawel Amaoui (restaurant Forestin), Fateh Benharkat (restaurant le Caracoya), Rémy Bidron (restaurant Continental, hôtel Sofitel), Juba Aghiles Bouheraoua (hôtel El-Aurassi), Farid Guerra (restaurant le Ciel d’Alger, hôtel Oasis), Ahmed Keddache (Relais de Paris) et Abdeldjalil Slimani (restaurant Casbah).

Les prix des menus varieront approximativement entre 4 500 et 7 000 DA et une partie représentant 5% des recettes sera versée à une ONG locale œuvrant pour le respect de la santé et de l’environnement.

En tout, « plus de dix dîners » seront concoctés non seulement dans la capitale, mais également dans quatre autres villes, à savoir Oran, Constantine, Annaba et Tlemcen. M. Emié a fait savoir que lui-même organisera un dîner autour de la gastronomie française à l’ambassade de France. L’ambassadeur a tenu à remercier les chefs cuisiniers pour leur participation à l’événement, car ils constituent « un pont pour les échanges culturels entre les deux pays, en plus des autres domaines où il y a une coopération très importante ».

La gastronomie, un atout touristique

« La gastronomie française fait partie de notre identité. Elle représente également un véritable atout économique », a estimé M. Emié, avant de souligner que cette journée internationale a été initiée et lancée personnellement par le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, qui a voulu, à travers cette opération, lancer « la diplomatie gastronomique et la diplomatie culturelle ». Cette journée internationale consacre, par ailleurs, « l’inscription, en 2010, du repas gastronomique des Français sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ».
« Plus que jamais, la gastronomie est un élément phare de l’attractivité de la France : 60% des touristes visitant l’Hexagone la mentionnent parmi leurs motivations », a affirmé l’ambassadeur, appelant les Algériens à être nombreux à aller déguster les plats de son pays que leur prépareront les chefs le jour J.

La journée du 19 mars 2015 représentera donc la première édition de l’événement mondial « Goût de France », qui fera découvrir à des milliers de touristes potentiels les saveurs de la gastronomie française dans leurs propres pays. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email