-- -- -- / -- -- --
Nationale

La fermeture des routes génère des pertes financières colossales

La fermeture des routes génère des pertes financières colossales

Les actions de coupure de routes seront désormais contrées et réprimées par la force publique. C’est ce qu’a déclaré le wali de Béjaïa, Oueld Salah Zitouni, lors de l’installation des nouveaux chefs de daïras d’El-Kseur, Adekar, etc., jeudi dernier.

Une déclaration réaffirmée hier lors d’une rencontre avec les investisseurs de la région d’Akbou, qualifiant ce fléau de néfaste pour l’ensemble de l’économie de la wilaya et expliquant les pertes qu’il génère.

« Les coupures des routes provoquent des pertes colossales pour les investisseurs : 20 milliards de centimes à la zone industrielle de Taharacht (Akbou) et 2 millions de dinars par jour de pertes pour le port de Béjaïa », a-t-il indiqué. « Mais cette situation ne va pas rester en l’état », a-t-il averti.

« J’ai personnellement donné des instructions aux procureurs et aux corps de sécurité de prévoir et d’intervenir contre ce fléau de fermeture de route », a-t-il indiqué. 

M. Zitouni a annoncé à ce sujet : « Une instruction est en préparation au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales à ce propos ». Et les chefs de daïras et les maires et cadre de l’administration sont mis aussi devant leur responsabilité.

Ils sont invités à être à l’écoute des citoyens, à sortir sur le terrain. Il dira, sur Radio Soummam, que la mission des responsables locaux n’est pas de signer les documents, mais d’aller régler les préoccupations des citoyens. Ces derniers sont passibles de sanctions allant jusqu’à opérer des retenus sur salaires. 

« J’ai instruit le Trésor public d’opérer des ponctions sur salaires pour tout élu, cadre de commune et de daïra qui n’accomplit pas sa mission », dit-il. Et d’jouter : « Il est tenu de m’informer très vite des tentatives de fermeture de routes ou de mise sous scellée d’un édifice public. »

Lors de cette rencontre, le chef de l’exécutif de la wilaya de Béjaïa a exhorté les responsables locaux à consentir des efforts afin d’encourager l’investissement productif et créateurs de richesse, d’autant que les travaux de viabilisation de 19 zones industrielles de la wilaya vont être prêtes prochainement.

A noter que l’opération d’installation officielle des 15 chefs de daïras affectés à Béjaïa, suite au dernier mouvement dans les corps de ces responsables, a été bouclée jeudi dernier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email