Krikou à Tizi-Ouzou: La femme garante de la préservation de l’identité nationale - Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Krikou à Tizi-Ouzou: La femme garante de la préservation de l’identité nationale 

Krikou à Tizi-Ouzou: La femme garante de la préservation de l’identité nationale 

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, Kaoutar Krikou, en visite à Tizi Ouzou jeudi, a marqué de son empreinte les événements ayant trait à la célébration de yennayer.

Arrivée en milieu d’après-midi et accompagnée du wali, Djillali Doumi, et du président de l’APW, Mohamed Klalèche, la ministre a d’abord visité les différents stands du marché de yennayer, installés au jardin M’barek Aït-Menguellet (ex-gare routière), avant de se rendre à la Cité de la solidarité de Boukhalfa. Dans cet espace, Kaoutar Krikou s’est enquis de la situation et de la vie des pensionnaires souffrant de handicaps pédo-psychologiques et visuels au sein des différents centres et écoles spécialisés dans la prise en charge de leur cas.

De Boukhalfa, la ministre et le cortège l’accompagnant ont pris la direction du village de Tiziouine, de la commune de Bouzeguène, qui a été consacré « Village le plus propre » lors de la dernière édition du concours organisé à cet effet par l’APW. Dans ce village, la ministre a assisté aux nombreux numéros représentant les rites et le cérémonial des villages kabyles à l’occasion de yennayer.

Sa présence à Tiziouine a aussi été une occasion pour la ministre de s’imprégner de l’architecture des maisons ancestrales (thizghouine). Par ailleurs, Kaoutar Krikou, qui a reçu un accueil très chaleureux de la part des citoyens de ce village, a arpenté les ruelles et venelles de ce village, tout en bénéficiant d’informations de la part des membres du comité de ce village sur certains aspects en corrélation intime avec la vie villageoise. Aussi, la ministre a pu découvrir l’implication de la femme dans la préservation de l’identité nationale et du patrimoine plusieurs fois millénaire. 

C’est pourquoi Kaoutar Krikou, dans sa déclaration à la presse, a mis en exergue l’implication de la femme et son rôle dans la transmission du legs des aïeux. « Une fois encore, a-t-elle dit, nous venons de constater avec force le rôle joué par la femme algérienne dans la préservation de toutes les valeurs identitaires et de la personnalité du peuple algérien ». « Non seulement elles sont jalouses de toutes ces valeurs mais elles se font un plaisir de transmettre le flambeau aux générations futures pour que le témoin ne tombe pas dans l’oubli », a-t-elle poursuivi.

La ministre a également mis l’accent sur l’implication de la femme dans la vie économique du foyer en apportant sa contribution, en sus des tâches ménagères quotidiennes, au bien-être du foyer en réalisant les travaux agricoles mais aussi en s’investissant dans l’entrepreneuriat, et ce à travers la confection de l’élément traditionnel ». Enfin, il y convient de signaler que tout en présentant ses vœux de yennayer, Kaoutar Krikou a rappelé « l’engagement inconditionnel de son département ministériel dans l’encouragement des activités mettant en valeur la condition de la femme et son rôle dans la société algérienne ».

 

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email