-- -- -- / -- -- --
Nationale

La facture d’importations de lait en baisse de 46 %

La facture d’importations de lait en baisse de 46 %

La facture des importations de poudres de lait, de crèmes de lait et de matières grasses laitières, utilisées comme intrants dans la filière laitière, a atteint 696,27 millions usd sur les 7 premiers mois de 2015, contre 1,29 milliard usd durant la même période en 2014 (-46%), selon les statistiques des Douanes algériennes.

La facture du lait et dérivés représente 12 % de la facture alimentaire globale du pays durant les sept premiers mois de l’année, estimée à 5,75 mds usd, précise la même source. Les quantités importées durant la période considérée ont diminué de 7,3 % en passant à 233 375 tonnes, contre 251 842 tonnes à la même période de 2014.

La baisse des prix à l’international de ce produit boursier est le principal facteur de cette baisse, selon le directeur général adjoint de l’Office national interprofessionnel du lait (Onil), Messlem Messaoud Abdelhamid. « L’Onil importe trois produits que sont la poudre de lait ainsi que la matière grasse laitière anhydre, mais les quantités importées n’ont pas vraiment baissé.

Ce sont plutôt les cours mondiaux de ces produits qui s’affichent en forte baisse », a-t-il expliqué hier à l’APS. Soulignant qu’il ne faut pas confondre entre importation et consommation, ce responsable de l’office qui assure plus de 50 % du total du marché local a tenu à préciser que l’Onil importe beaucoup plus pour reconstituer ses stocks, en profitant de la baisse des prix à l’international, alors que la consommation peut être nettement inférieure au volume de l’importation.

Il a ajouté que le privé assure également 50 % des importations. En 2014, les importations du pays en poudres de lait, en crèmes de lait et en matières grasses laitières, utilisées comme intrants dans la filière laitière, se sont chiffrées à 1,91 milliard usd.

Avec des importations globales de près de 31 mds usd durant les 7 premiers mois de l’année, en baisse de 10,3 % par rapport à la même période de 2014, la facture alimentaire en a représenté près de 18,5 %.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email