-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

La douleur aiguë évolue vers la chronicité et devient une véritable pathologie

La douleur aiguë évolue vers la chronicité et devient une véritable pathologie

La douleur chronique peut constituer un réel problème avec lequel il est difficile de vivre au quotidien. Elle peut être fluctuante et se manifester par pics pour certaines pathologies ou devenir omniprésente pour d’autres. Selon les spécialistes « Si elle n’est pas traitée, la douleur aiguë évolue vers la chronicité et devient une véritable pathologie et non un symptôme et peut être à l’origine d’arrêt de travail prolongé.

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable qui exprime une réaction de l’organisme face à une agression ou un mauvais fonctionnement d’un ou plusieurs organes.L’OMS décrit 3 paliers de la douleur, c’est une classification fondée sur l’intensité de la douleur.

Il s’agit de la douleur légère a modéré, de la douleur modéré a sévère et de la douleur intense. Les spécialistes expliquent que la douleur est avant tout une réaction naturelle de notre corps. Elle nous informe des dysfonctionnements de notre organisme pouvant être liés à des causes internes ou à des agressions externes.

Les spécialistes soulignent que « Les médicaments ne suffisent pas toujours à soulager les symptômes. La douleur chronique doit être prise en charge dans sa globalité pour réduire son impact sur la vie quotidienne.

Les anti-inflammatoires figurent parmi les traitements prescrits par les médecins pour traiter la douleur, cependant elle a averti du danger d’une utilisation abusive de ces médicaments, notamment sans avis médical, car ils peuvent comporter des effets nocifs sur la santé, particulièrement sur le foie. Les spécialistes expliquent encore que les origines d’un mal de tête sont multiples, allant de la grippe ou d’une autre infection, en passant par une fatigue visuelle ou des problèmes dentaires.

Nombre de facteurs sont connus pour favoriser son apparition : stress, tension nerveuse, manque de sommeil… Selon les spécialistes le dos arrive en tête des causes de douleurs chroniques les plus fréquentes. Il ya lieu de souligner que « l’Assemblée générale de l’ONU considérait désormais la lutte contre la douleur comme « un droit » de l’Homme ce qui représentait, selon les spécialistes, « une incitation officielle aux pays à prendre en charge ce volet.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email