-- -- -- / -- -- --
Nationale

La DGSN et l’ONDA engagés dans la protection de la propriété intellectuelle

La DGSN et l’ONDA engagés dans la protection de la propriété intellectuelle

La direction générale de la sureté nationale a organisé hier à l’occasion de la journée mondiale du droit d’auteurs, une conférence de presse à l’école supérieure de police Ali-Tounsi de Châteauneuf, Alger.

Une conférence de presse, relatant le bilan satisfaisant de la coopération entre la DGSN et l’ONDA dans la lutte contre les formes d’atteinte aux droits de propriété littéraire et artistique.

En effet, cette rencontre qui a réuni plusieurs officiers, artistes, auteurs et compositeurs, a permis au responsable de l’ONDA d’indiquer le rôle que joue cet organisme dans la lutte contre les différentes formes d’atteinte aux droits de l’Homme.

Le Directeur général de l’ONDA, Sami Bencheikh a précisé que « son organisation a élaboré depuis quelques années une stratégie pour lutter contre ce phénomène, notamment la signature de plusieurs conventions internationales ».

Il rappellera par ailleurs l’accord signé en 2012 entre l’ONDA et la DGSN pour la protection de la propriété intellectuelle. Il fera savoir à ce fait, que « ce protocole est venu à point nommé, pour coordonner les actions afin de contenir ce genre de délinquance ».

Défendre les intérêts matériels et moraux de la communauté des créateurs et auxiliaires de la création qui sont les premiers à subir les conséquences de cette contrefaçon par la perte d’une part importante de leur revenu, et par l’atteinte à leur image en raison de la mauvaise qualité des supports contrefaits, et cela grâce à la collaboration conséquente de la Direction générale de la Sûreté nationale, qui se veut un signal fort quant à la volonté des pouvoirs publics et de l’ONDA.

Par ailleurs, le responsable de la Sûreté nationale indiquera durant son intervention qu’un projet de la protection des droits de l’auteur est en cours de réalisation et que ce nouveau texte fera barrage aux fichiers partagés illégalement. « Ce texte vise principalement à mettre un terme aux partages de fichiers en pair à pair lorsque ces partages se font en infraction avec les droits d’auteur ».

Plus de 120.226 supports contrefaits et illicitement commercialisés, comme les CD, les DVD, les Divx, les cassettes vidéo et autres, ont été saisis durant le premier trimestre de 2015 en Algérie. Les chiffres ont été livrés, hier au forum de la Sûreté nationale, par Fayçal Hassani, commissaire principal à la DGSN.

Cependant les nouvelles technologies numériques, ouvrent à leur tour la voie à la reproduction illégale de masse des œuvres protégées par le droit d’auteur.

En effet, avec le haut débit, il est devenu extrêmement facile et rapide de télécharger des fichiers sur internet. En même temps que de nouvelles possibilités d’échange sur les plans artistique, informationnel ou scientifique, internet rend également possible des violations accrues et faciles des droits d’auteur, notamment par le biais des bourses d’échange.

Le problème est que de cette façon, de nombreuses œuvres protégées par la loi sur les droits d’auteur sont ainsi téléchargées sur internet. Or, une mise à la disposition d’une œuvre protégée à des tiers est illégale si le titulaire des droits d’auteur n’a pas donné son accord.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email