-- -- -- / -- -- --
Nationale

La CSNOS à Tizi-Ouzou : «Nos rentrées d’argent dépassant nos prévisions»

La CSNOS à Tizi-Ouzou : «Nos rentrées d’argent dépassant nos prévisions»

En visite de travail et d’inspection hier à Tizi-Ouzou, le directeur général de la CASNOS, Dr Youcef Achek Chawki Fouad, n’a pas caché sa grande satisfaction des résultats obtenus par ses services dans le cadre de l’opération de recouvrement des cotisations par les affiliés à la CASNOS.

Dans une conférence de presse qu’il a animée au siège de la CASNOS, agence de Tizi-Ouzou, le Dr Youcef Achek Chawki Fouad a révélé que la trésorerie de l’institution qu’il dirige a engrangé des recettes d’un montant de 59 milliards de DA au cours du premier semestre de l’année en cours, « alors que nos prévisions faites initialement étaient de l’ordre de 57 milliards de DA pour l’ensemble de la période annuelle 2016. »

« Avec ce montant de 59 milliards de DA, poursuit le premier responsable de la CASNOS, nous avons, en terme de pourcentage, enregistré une augmentation de 65 % par rapport au premier semestre de l’année passée ».

Au niveau de la caisse nationale, les recettes engrangées sont d’un taux de 70 % alors que les dépenses obligatoires sont seulement d’un taux de 08 %. « Nous comptons effectuer un placement de 20 milliards de DA », a relevé le premier responsable de la CASNOS, et ce dans le but d’éviter la dépréciation de la richesse financière de l’institution qu’il dirige.

En dépit de ces résultats « excellents » qu’il a imputés aux efforts continuels et l’abnégation sans faille de l’ensemble des travailleurs et travailleurs de la CASNOS, le Dr Youcef Achek Chawki Fouad n’a pas pour autant déclaré qu’il était venu le temps de dormir tranquillement sur ses deux oreillers. 

« Nous devons encore des progrès à faire pour arriver à une parfaite symbiose entre nos services et les affiliés » a poursuivi le DG de la CASNOS qui n’a pas manqué de rappeler les grands principes moraux de la cotisation par les affiliés à la CASNOS. Par ces grands principes moraux, le conférencier a expliqué que non seulement l’affilié est tenu de s’acquitter de son obligation de cotisation, mais aussi dans le respect de la fourchette.

Le DG de la CASNOS a mis aussi à profit ce rendez-vous avec la presse pour apporter un démenti catégorique quant à la rumeur selon laquelle les affiliés de la wilaya de Tizi-Ouzou sont sanctionnés par un plus de cotisations par rapport aux affiliés des autres wilayas du pays.

Cependant, le premier responsable de la CASNOS a reconnu que le recouvrement des cotisations par les affiliés de la wilaya de Tizi-Ouzou, lesquels sont au nombre de 90. 000, a atteint jusqu’à maintenant un taux de 78 %.

Le chiffre concernant les affiliés à l’échelle nationale, selon le Dr Youcef Achek Chawki Fouad, est d’un million et huit-cents mille (1. 800. 000). « Nous comptons atteindre un nombre de deux millions d’affiliés à l’échelle nationale d’ici la fin de l’année en cours », a expliqué encore le conférencier avant de préciser que le potentiel de cotisants à l’échelle nationale est de trois millions. « Nous nous attelons à emmener ce potentiel de cotisants à se rapprocher de nos services afin qu’il s’acquitte de ses obligations de cotisations », a conclu le DG de la CASNOS sur ce chapitre précis.

Revenant au cas des affiliés de la wilaya de Tizi-Ouzou, le Dr Youcef Achek Chawki Fouad a indiqué qu’antérieurement à l’année 2015, 83 % d’entre eux payaient seulement le minimum, soit un montant de 32. 400, 00 DA par an alors que depuis cette année 2015, seulement 20 % d’entre eux payent seulement le minimum.

L’engouement suscité par les citoyens de la wilaya de Tizi-Ouzou à s’affilier à la CASNOS est réel, selon les données chiffrées de cette institution puisque 6.000 nouveaux affiliés viennent de rallonger la liste alors qu’à l’échelle nationale, le nombre total des nouveaux affiliés est de 200. 000.

Par ailleurs, le DG de la CASNOS a indiqué que ses services s’attaqueront à l’informel, c’est-à-dire inciter les acteurs de certains corps de la profession libérale à s’affilier à la CASNOS et s’acquitter de leurs obligations de cotisations.

Le manque à gagner dans ce secteur libéral est surtout enregistré chez les avocats, selon le constat du Dr Youcef Achek Chawki Fouad alors que les médecins et les gérants de pharmacie, le taux des affiliés s’acquittant de leurs obligations en matière de cotisations dépassent les 80 %.

La nouveauté concernera aussi les agriculteurs dont le nombre tourne à peu près autour d’un million à l’échelle nationale. L’opération visant les agriculteurs commencera en septembre prochain. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email