-- -- -- / -- -- --
Nationale

La Coquette embrasse Yennayer 2968

La Coquette embrasse Yennayer 2968

Cette fois-ci c’est différent. Ce sont les douze communes que compte la wilaya d’Annaba qui vont célébrer le calendrier berbère, devenu national.

Un riche programme culturel et artistique a été concocté par la direction de la culture d’Annaba à l’occasion de la célébration de Yennayer, coïncidant avec le 12 janvier de chaque année. Pour ce nouvel an berbère, le palais de la culture et des arts « Mohamed-Boudiaf » a déjà abrité hier plusieurs manifestations culturelles. Outre une exposition de costumes traditionnels, de bijoux berbères et d’ustensiles et autres équipements utilisés depuis la nuit des temps pour concocter des mets délicieux et séculaires, un après-midi artistique a été animé par plusieurs chanteurs kabyles. Des artistes de la « Coquette », rencontrés hier, ont tenu à souligner les valeurs véhiculées par cette fête traditionnelle et séculaire. Celle-ci impose, a-t-on dit, tout un cérémonial qui traduit la valeur et le symbole que véhicule cette célébration. Ils évoquent également l’importance historique et parfois légendaire de cette célébration qui transporte les plus nostalgiques d’entre- nous dans une longue rêverie concernant le passé glorieux de nos ancêtres.
L’’’Imensi Umenzu n Yennayer’’, qui coïncidera avec vendredi prochain, sera l’occasion attendue par de nombreuses familles pour préparer ce dîner rassembleur et spécial, dans une ambiance de joie créée par cette fête pour laquelle un repas copieux, différent de notre quotidien, est préparé pour rassembler l’ensemble des membres de la famille. Bien que la préparation des mets diffère quelque peu d’une région à une autre et même d’un pays à un autre, (Libye, Maroc, Egypte, etc.) la joie est commune pour la célébration de ce nouvel ans. Les rites de cette joie sont effectués d’une façon symbolique et destinés à augurer d’un avenir prospère, consacrant le changement et la joie. Le symbole et la portée de sa célébration restent une salutation fraternelle pour tous. Il ne faut pas oublier qu’on est en 2968.
Ce calendrier est aussi une fête qui impose tout un cérémonial, traduisant tout l’attachement du Berbère à ses us et traditions et au respect qu’il observe envers ses aïeux. Yennayer à Annaba sera fêté à partir de ce jeudi et se poursuivra trois jours durant dans une ambiance de convivialité et de joie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email