-- -- -- / -- -- --
Nationale

La coopération énergétique au cœur de l’entretien

La coopération énergétique au cœur de l’entretien

Le ministre de l’Energie, Salah Khebri, a reçu hier au siège de son département ministériel, l’ambassadeur de Grande-Bretagne à Alger, Andrew Noble, avec lequel il a abordé la coopération énergétique entre les deux pays, a indiqué hier le ministère.

« Les deux parties ont relevé l’excellence des relations entre l’Algérie et la Grande-Bretagne dans le domaine de l’énergie, notamment les hydrocarbures, et le rôle important de l’Algérie en tant que partenaire fiable en matière d’approvisionnement  de la Grande-Bretagne », a noté le ministère. Les deux parties ont également exprimé leur volonté d’élargir cette coopération à d’autres domaines d’intérêt commun tel que l’électricité, les énergies renouvelables et la formation.

Les entreprises britanniques ont été invitées, à cet effet, à participer au programme ambitieux lancé par le secteur pour le développement des énergies renouvelables. Dans le domaine de la formation, Khebri et Noble ont exprimé leur intérêt pour renforcer la coopération entre les universités britanniques telles que l’Imperial University et Robert Gordon University, et les instituts de formation du secteur en Algérie. Pour rappel, des sociétés britanniques telles que Shell et British Petroleum opèrent depuis plusieurs décennies dans l’industrie pétrolière et gazière en Algérie.

Il y a également Pétrofac et plusieurs entreprises britanniques pourvoyeuses de services au secteur algérien de l’énergie. En vue d’élargir la coopération algéro-britannique en dehors des hydrocarbures, une délégation d’hommes d’affaires britanniques est en Algérie, composée de 11 chefs d’entreprises afin de prospecter le marché national et découvrir les opportunités d’investissements.

La délégation représente des domaines variés tels la formation, l’industrie, la communication, la logistique, l’énergie renouvelable, la sécurité et la défense. La délégation s’était entretenue avec le président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci), Mohamed Laïd Benamor, et avec le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) Ali Haddad.

Parmi les entreprises britanniques intéressées par le marché algérien figure EcoCa Ltd, spécialisée dans la fabrication de voitures électriques qui désire investir en Algérie. L’ambassadeur a affirmé que cette visite commerciale reflétait le large éventail d’opportunités qui peuvent être offertes par les entreprises britanniques ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email