-- -- -- / -- -- --
Nationale

La coopération énergétique algéro-britannique au cœur des discussions

La coopération énergétique algéro-britannique au cœur des discussions

Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a reçu jeudi à Alger l’envoyé du Premier ministre britannique pour les affaires économiques et commerciales avec l’Algérie, Lord Richard Risby, avec lequel il a évoqué les opportunités de coopération énergétique entre l’Algérie et le Royaume-Uni, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Lors de cet entretien, les deux parties ont échangé leurs points de vue sur la situation économique et énergétique mondiale, la sécurité énergétique dans le monde ainsi que l’évolution des marchés pétroliers et les efforts déployés pour les équilibrer sur les moyen et long termes, note la même source.

Ils ont également abordé les relations de coopération entre les deux pays qu’ils ont qualifiées d’ « excellentes », tout en évoquant notamment les opportunités d’affaires et d’investissements et les voies et moyens de faciliter la concrétisation des projets menés en commun.

Le ministre de l’Energie a donné, à cette occasion, un aperçu général sur la politique énergétique algérienne et les opportunités offertes dans l’amont pétrolier et gazier, en particulier dans le renforcement des capacités et moyens de production, et dans l’exploration y compris en offshore.

Le ministre a aussi insisté sur la volonté de l’Algérie d’œuvrer davantage pour mieux valoriser ses ressources en hydrocarbures et pour explorer et exploiter son patrimoine minier en hydrocarbures en investissant dans le domaine de la pétrochimie et des industries de transformation. Lord Risby a manifesté, quant à lui, la volonté de son pays de développer les relations d’affaires avec l’Algérie avec qui le Royaume-Uni entretient des relations « excellentes ».

« La réputation de l’Algérie est d’être un fournisseur fiable », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « le Royaume-Uni veut investir davantage en Algérie et continuer de construire des relations d’affaires aussi fructueuses que celles déjà concrétisées avec de grandes entreprises britanniques ».

L’Algérie occupe le 48e rang dans la liste globale des fournisseurs du Royaume-Uni avec une valeur de 1,1 milliard de dollars.
Elle est le troisième fournisseur africain du Royaume-Uni avec une valeur de 1,13 milliard de dollars, généré essentiellement par l’exportation du gaz, ce qui représente 6,7% des importations globales du royaume.

Cependant les exportations algériennes vers ce pays au cours de la période 2013-2016 ont enregistré une baisse importante en raison de la baisse du prix du pétrole, les recettes générées par les exportations vers le Royaume-Uni ont dégringolé, passant de 7 milliards de dollars en 2013 à 1,1 milliard de dollars en 2016, soit une diminution de 84%. Cette baisse est due essentiellement à la baisse des prix du pétrole.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email