-- -- -- / -- -- --
Nationale

La coopération algéro-hongroise passe à la vitesse supérieure

La coopération algéro-hongroise passe à la vitesse supérieure

Le secrétaire d’Etat responsable du commerce extérieur au ministère hongrois des Affaires étrangères et du Commerce Levente Magyar a effectué lundi une visite à Alger où il a rencontré plusieurs ministres afin de booster la coopération entre les deux pays. Un mois après la première commission mixte entre les deux pays les 7 et 8 septembre dernier à Budapest, où des accords préliminaires avaient été signés, le secrétaire d’Etat hongrois en charge du commerce extérieur s’est déplacé pour donner un coup d’accélérateur aux relations bilatérales. Plusieurs secteurs et projets ont déjà été identifiés dans différents domaines économiques, a expliqué Levente Magyar dans un point de presse à l’ambassade de Hongrie à Alger. Il a également assuré que « des résultats concrets seront visibles dans les quelques mois, voire dans les quelques semaines à venir », et qu’il est confiant du résultat.

Levente Magyar s’est entretenu avec les ministres de l’Habitat, de l’Agriculture et ceux de la Pêche, des Travaux publics et aussi avec le secrétaire général des Affaires étrangères. Il s’est dit « très satisfait » de ses échanges avec les différents ministres. « Nous nous sommes mis d’accord pour œuvrer ensemble en vue de mettre en place les cadres légaux et administratifs pour renforcer la coopération entre les deux pays », a-t-il indiqué.

Il a également parlé de la possibilité de nouer un partenariat dans l’agriculture, les infrastructures et le logement. Les deux pays doivent également conclure des accords pour la gestion de l’eau, des déchets et des nouvelles technologies de l’information et de la communication, dont la Hongrie est prête à transmettre son savoir faire dans la gestion des villes connectées et des data-centers. Pour sa part, l’attachée commerciale auprès de l’ambassade,

Mme Sabo a fait savoir que le partenariat entre la société de gestion des participations de l’Etat (SGP Proda) et la firme hongroise Balbona donnera bientôt lieu à la création d’une société mixte spécialisée dans les grands parentaux avicoles. Sur la question des migrants syriens, le secrétaire d’Etat a indiqué que 300.000 migrants étaient entrés dans son pays depuis le début de l’année. Un nombre qui pourrait atteindre les 500 000 d’ici la fin de l’année », a-t-il dit. Selon lui, 90 à 99 % des personnes entrées en territoire hongrois sont ½des migrants économiques, pour la simple raison qu’ils ne viennent pas directement de pays en conflits mais de camps de réfugiés d’une dizaine de pays ».

Il a rappelé la proposition du gouvernement de son pays d’accorder l’équivalent de 1% du budget de l’Union européenne aux pays qui font directement face aux réfugiés dont essentiellement la Turquie et le Liban. Il a également dénoncé une certaine « hypocrisie » de certains pays européens qui ont pointé du doigt la politique hongroise envers les migrants, notamment avec la politique des quotas qui, selon lui ne fera qu’aggraver le problème, qui doit être réglé à la source dans les pays d’où viennent les migrants. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email