-- -- -- / -- -- --
Lifestyle

La conscience collective face à l’urgence climatique

La conscience collective face à l’urgence climatique

Des changements majeurs ont été observés dans le monde ayant conduit à conclure que le réchauffement climatique planétaire est bien réel. Et ceci demeure une grave menace, inexorable et lente, pesant sur l’humanité.

L’urgence climatique est devenue évidente en se présentant  sous la forme de vagues de chaleur suffocantes dans différentes parties de notre planète. Et l’avenir que nous réserve la catastrophe écologique est septique, voire désastreux.

Des vagues de chaleur intense accompagnées de températures frôlant les 40 et 50 degrés Celsius s’abattent sur l’Algérie comme dans le monde entier. Que va-t-il se passer dans un futur proche ? Y aurait-il des zones désormais irrespirables et invivables ? Comment vivrait la génération de demain ?

En moyenne, selon l’ONU, la planète se réchauffera de 1,5 degré d’ici à 2040. Cela peut sembler peu, mais ce degré et demi supplémentaire change tout et pourrait transformer des régions de la planète jusqu’ici tempérées en lieux extrêmes, et les lieux déjà extrêmes pourraient se désertifier au point d’être inhabitables.

Le calcul des chercheurs stipule que les jours de fortes chaleurs vont se multiplier dans de nombreux pays. Si nous avions eu des vagues de chaleur de deux ou trois jours, elles pourraient désormais se transformer en semaines de températures étouffantes, ce qui favoriserait, hélas, des développements de feu incontrôlables. Sans oublier l’eau, la ressource doublement vitale pour l’homme, celle-ci est non seulement nécessaire à notre fonctionnement biologique mais elle permet aussi de produire notre nourriture et subvenir aux besoins de la nature et de la flore. Etant donné que les sécheresses vont s’aggraver, des problèmes d’approvisionnement en eau sont à craindre dans un avenir pas trop lointain.

À l’heure actuelle, ce degré et demi qui, selon les scientifiques, va faire augmenter la température moyenne de la planète est déjà assuré. Mais nous devons tout faire pour que cette hausse des températures ne s’accélère pas encore plus.

Néanmoins, contre les températures extrêmes, seule la climatisation nous soulage au quotidien mais, en même temps, elle suppose une consommation brutale d’énergie qui se répercute sur le réchauffement climatique et provoque un effet de hausse des températures en expulsant l’air chaud à l’extérieur.

Mettre un coup de frein au changement climatique est crucial pour notre survie. Sans cela, le monde pourrait mourir de chaleur si nous ne prenons pas des mesures radicales dès que possible. Dans tous les cas, au-delà des gestes individuels, ce sont les gouvernements qui doivent légiférer et imposer la limitation des émissions de gaz à effet de serre, la promotion des énergies propres et la lutte contre la déforestation.

Dans une étude, des scientifiques préviennent que l’éventualité d’un enchaînement de catastrophes à cause du réchauffement de la planète est « dangereusement sous-explorée » par la communauté internationale et appellent le monde à envisager le pire pour mieux s’y préparer.

Les voies de la catastrophe ne se limitent pas aux impacts directs des températures élevées, tels les évènements météorologiques extrêmes. Les effets d’entraînement comme les crises financières, les conflits et les nouvelles épidémies pourraient déclencher d’autres calamités liées à l’apocalypse climatique tels les phénomènes météorologiques extrêmes et les submersions de plus en plus fréquentes, la famine et la malnutrition, la sécheresse et les migrations, les conflits et les maladies à transmission vectorielle.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email