-- -- -- / -- -- --
Nationale

La conférence des gendarmes empêchée par les étudiants

La conférence des gendarmes empêchée par les étudiants

Les gendarmes, appartenant au groupement de la Gendarmerie nationale de Tizi-Ouzou, ayant pour mission d’animer une conférence sur les dispositions de la nouvelle loi sur le Service national mercredi dernier dans la soirée à l’université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou, en ont été empêchés par les étudiants. Etrange attitude des étudiants ? A chacun sa propre analyse.

En tout cas, les étudiants ont justifié leur opposition à cette conférence des gendarmes par le motif de « Violations des franchises universitaires », du fait que les conférenciers étaient accompagnés de gendarmes portant les armes afin d’assurer leur sécurité contre un éventuel danger, terroriste surtout.
Les étudiants, fidèles à leur sacro-sainte idéologie, selon laquelle l’université est un lieu de savoir et d’amour de son prochain, ont considéré « injustifié » le port d’armes dans l’espace universitaire même venant de gendarmes ou de policiers. 

Et non contents d’avoir empêché les gendarmes d’exécuter leur mission, laquelle était à connotation scientifique puisqu’il s’agissait de développer des concepts de loi , les étudiants ont procédé aussi le lendemain, soit au cours de la journée de jeudi dernier, à la fermeture du rectorat. 

A noter également que ces dispositions de la nouvelle loi sur le Service national concernent en premier lieu la population estudiantine. La grande question que l’on se pose à l’heure actuelle dans la capitale du Djurdjura est de savoir si quelque force occulte ne serait pas derrière ce climat qui commence à sentir mauvais, notamment à Tizi-Ouzou.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email