-- -- -- / -- -- --
Nationale

La communication à l’ère du tout numérique en débat au PicNic

La communication à l’ère du tout numérique en débat au PicNic

Le terrain de golf de Dely Brahim a abrité, tout au long de la journée de samedi et jusqu’en début de soirée, un événement convivial et inédit en Algérie. Il s’agit de l’événement PicNic, un espace de réflexion autour de l’information, des médias et de la communication à l’ère du tout numérique, sous le thème « Comment réinventer l’information de demain ? ».

L’événement PicNic, organisé par l’agence de relations publiques Pi Relations que dirige Leila Akli, est un espace de partage inédit ayant rassemblé environ 500 invités entre spécialistes et décideurs des médias, influenceurs du web, blogueurs, ainsi que des geeks et des étudiants qui ont assisté aux présentations, débats et témoignages de plusieurs intervenants lors d’un pique-nique géant. Le but étant de partager à propos de l’information, notamment sa transmission avec l’avènement de l’Internet mobile. 

Cette rencontre vient à point nommé à l’heure où le monde des médias est en pleine mutation. En effet, à l’ère du tout numérique, la rapidité de la diffusion de l’information acquiert une importance capitale et le temps du différé nous paraît dépassé, sinon obsolète, par rapport à l’instantané.

Avec l’avènement de l’Internet mobile, des réseaux sociaux où tout un chacun peut diffuser une information, s’exprimer, réagir et donner son avis sur tous les sujets possibles, il est clair que la communication d’aujourd’hui couvre de plus en plus d’informations, en plus du fait que celles-ci peuvent être diffusées de plus en plus facilement et en instantané.

Plusieurs intervenants se sont succédé pour apporter leur témoignage en matière de communication web, avec pour but principal de partager leur histoire et montrer comment ils ont pu percer grâce au web et à leurs talents respectifs, en passant de l’anonymat aux millions de vues et de suiveurs.

Parmi les intervenants, Leila Akli, modératrice des débats, a eu en face d’elle plusieurs personnes qui sont, d’une certaine façon, toutes très actives sur le web et les réseaux sociaux, dont le jeune Chems Eddine, dit Chemsou, qui s’est frayé un chemin à la télévision nationale grâce à ses podcast devenus célèbres et l’ayant rendu célèbre sur la Toile. C’est, par ailleurs, grâce à ses podcast qu’il a été repéré par Djaâfar Gacem, qui l’a ensuite invité à collaborer dans les scénarios de « Achour El-Aâcher » et « Dar El-Bahdja ».

Parmi les autres intervenants au PIcNic, on cite Karl Falcon, rédacteur en chef d’Alger-Paris, qui a animé le panel « réinventer l’information », Mohamed Réda Khiar, journaliste à la Chaîne 3 de la radio nationale, Khaled Drareni, journaliste TV et animateur de la « web-radio Radio M » du site Maghreb Emergent que dirige El-Kadi Ihssen, qui est également intervenu lors d’un des panels.

La rencontre a vu, par ailleurs, l’intervention d’un invité-surprise, à savoir Johnny Ward, globe-trotter connu sur la Toile, qui a décidé de faire le tour du monde mais qui s’est également lancé un défi unique dans son genre pour accomplir la mission qu’il s’est assignée. Notons que les sponsors de l’événement, Djezzy, Samsung et Canon, ont profité de cet événement pour présenter leurs produits et services.

Ainsi, la rencontre a eu un programme assez riche, des rencontres-débats avec plusieurs panels, dont « les médias, la Toile et les pureplayers », ainsi que des ateliers de rédaction web ou de podcast, entre autres, pour apprendre à décrypter les nouveaux métiers de la communication. Après une journée riche en débats et interventions, le clou de la rencontre a été dans le programme de clôture : un concert animé par le groupe adorateur de « Bent Essoltane » : Freeklane.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email