-- -- -- / -- -- --
Nationale

La coalition impose son choix

La coalition impose son choix

L’opposition remporte sa première bataille face au groupe FFS à l’APW de Béjaïa. Après avoir réclamé le remaniement de l’exécutif et des commissions pour la motivation de blocage et de dysfonctionnement une revendication qui a essuyé un refus du P-APW la nouvelle majorité, qui compte 22 élus (10 FLN, 9 RCD, 2 RND et 20 FSLD-transfuges du FFS), passe à la vitesse supérieure.

Jeudi dernier, pas moins de trois commissions ont été remaniées en application des articles 26, 34 et 37 du règlement intérieur de l’Assemblée, en présence d’un huissier de justice, en l’occurrence maître Nadia Bensadi. Ainsi, M. Abderrahman Boukendoul, élu du RND a été nommé président de la commission Aménagement à la place de M. Boualem Mimouni, élu du FFS.

M. Boukouba, élu du FFS, a quant à lui perdu son siège au profit d’un élu du FLN en l’occurrence M. Omar Oumbiche, lequel est désigné à la tête de la commission des technologies, de l’information et de la communication (TIC). M. Rabah Hedjal, élu du RCD, présidera désormais aux destinées de la commission Finances en remplacement de M. Hamitouche un élu issu du FFS. Une autre séance devrait avoir lieu aujourd’hui pour le renouvellement de la commission jeunesse et culture.

Celle-ci était présidée jusque-là par M. Mohand Sadek Kheladi. En outre, la présidence de la commission Santé, dont les élus n’arrivent pas à se départager, sera soumise à la plénière de l’Assemblée aujourd’hui. Mais selon des sources au sein de la coalition, il est fort probable que cette commission revienne à M. Malek Hamadouche du RCD. Une session dont la tenue a été annoncée hier par le président de l’APW, M. Mohamed Bettache, sur les ondes de Radio Soummam. Ce dernier ne veut surtout pas que le budget soit réparti par l’administration.

Il en fait même une question de principe. Cependant, reste à savoir si l’ordre du jour sera adopté d’autant plus que l’opposition, qui vient de gagner sa première bataille, a désormais le vent en poupe. Elle exigera sûrement le remaniement de l’exécutif, notamment les vice-présidents. Selon des sources au sein de l’opposition, les postes de vice-présidents reviendraient aux RCD, FLN et FSLD (transfuge FFS). Mme Roza Ouberzou du FSLD devrait prendre une vice-présidence.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email