-- -- -- / -- -- --
Monde

« La coalition arabe responsable de deux fois plus de victimes civiles »

« La coalition arabe responsable de deux fois plus de victimes civiles »

Le ut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al-Hussein a indiqué dimanche que la “quasi-totalité” des civils au Yémen ont été tués dans des raids aériens de la coalition arabe conduite par l’Arabie saoudite.

“Il semblerait que la coalition est responsable de deux fois plus de victimes civiles que toutes les autres forces réunies”, a déclaré M. Al-Hussein, cité par la presse. 

La coalition arabe conduite par l’Arabie saoudite, a mené la semaine dernière une attaque dans la province de Hajja, faisant plus 119 morts, parmi lesquels figurent 22 enfants. 

A Sanaa les avions de la coalition saoudo-arabe ont mené dans la nuit de dimanche à lundi des raids contre la capitale yéménite. Des sources locales ont précisé que les raids ont visé le mont Attan et l’institution économique dans la rue 60. L’aviation de la coalition a mené 9 raids sur différentes régions de Sarwah, à Maareb, à l’est de Sanaa.

Une source militaire yéménite de son côté a affirmé à l’agence yéménite Mersad que l’armée yéménite et les forces populaires d’Ansarullah ont détruit un char appartenant aux mercenaires de la coalition saoudo-US. Les soldats à bord ont été tous tués, a-t-on précisé de même source.

Un dirigeant du d’Al-Qaïda, surnommé Majed Mohammad Abdallah a en outre été tué dans les combats qui font rage sur le front Dabab, à l’ouest de Taez.

Depuis le début de l’opération militaire de la coalition arabe au Yémen, l’ONU a estimé que 30.000 personnes ont été blessées dont plus de 5.700 civils.
Six ONG ont lancé jeudi à Paris, « un cri d’alarme » pour dénoncer « une crise humanitaire oubliée » au Yémen.

Des experts de l’ONU ont recommandé au Conseil de sécurité de mettre en place une « commission d’enquête internationale » sur les exactions commises par les belligérants au Yémen, dénonçant notamment des raids de la coalition contre des cibles civiles. Menée loin des caméras, la guerre d’agression contre le Yémen a reçu le quitus de la Ligue arabe.

L’organisation panarabe n’a pas jugé utile, pour le moment, de reconsidérer son engagement aux côtés des agresseurs, notamment l’Arabie Saoudite. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email