-- -- -- / -- -- --
Nationale

La CNLTD : Décentraliser la bataille politique

La CNLTD : Décentraliser la bataille politique

La Coordination nationale des libertés et pour la transition démocratique vient de changer complètement sa stratégie de guerre politique. En effet, les leaders de ce front de l’opposition viennent de mettre leurs viseurs sur une seule optique : revendiquer la tenue des élections présidentielles anticipées. Sur cette question, les partisans du CNLTD se sont mis d’accord sur un programme,
dont on dit qu’il est nouveau, qui va s’adresser au peuple algérien.

C’est ainsi que la question de ces élections anticipées est devenue cruciale au sein de l’opposition, d’autant que certains leaders mettent en exergue le fait que la président Bouteflika n’a plus la capacité physique réelle de gérer les affaires du pays, déléguant plusieurs de ses missions à d’autres personnalités, comme les présences dans les sommets internationaux ou les visites d’Etat qu’il doit honorer.

Pour les leaders de cette opposition, il n’est plus question d’actionner le fameux article 88 de la Constitution, celui qui évoque « l’empêchement » du chef de l’Etat, mais d’aller directement vers la tenue des présidentielles anticipées, qui devraient accoucher d’un président de la République légitime et capable d’assumer pleinement ses prérogatives constitutionnelles.
Cette revendication nouvelle semble avoir donné de l’élan aux animateurs du CNLTD qui, galvanisés par la récente mission des observateurs de l’Union européenne, tentent le tout pour le tout.

Selon des analystes proches des thèses de l’opposition, la dernière réunion du CNLTD, tenue dimanche dernier a permis de créer un autre comité restreint chargé de préparer un programme politique « novateur » qui s’articule autour de quelques points essentiels. C’est ainsi qu’on prévoit de créer des structures régionales de la coordination dans quatre régions du pays (Ouest, Est, Sud et Centre), sorte de secrétariat ou sièges qui devraient coordonner les actions et les activités de la coordination nationale.

Il est également question de lancer des meetings régionaux ainsi que des actions de proximité de propagande et de sensibilisation, notamment sur la revendication des élections présidentielles anticipées. On prévoit aussi la tenue, un peu partout dans les chefs-lieux de wilaya, de conférences thématiques sur des sujets aussi sensibles que la transition démocratique ou la mobilisation citoyenne. On remarque ainsi une nette volonté de décentraliser l’action politique de l’opposition. 

Toutefois, l’un des axes importants qui retient l’attention des observateurs, est sans doute l’ouverture par la CNLTD d’une « guerre électronique » dans sa bataille politique, afin de promouvoir ses propres revendications et d’expliquer ses points de vues. Il est sûr que ce dernier projet vise à trouver une mobilisation au niveau des jeunes, universitaires ou pas, une tranche d’âge qui semble être loin des querelles politiques actuelles, insensible aux choses politiciennes.

Il est vrai que les attraits des différentes aides, des crédits ANSEJ et autres suppléments ne facilitent pas une approche politique de la question de la jeunesse algérienne, même si l’Etat, à travers le département de Khomri, tente de colmater des brèches structurelles et institutionnelles, en organisant une conférence nationale au Club des Pins.

Pour le CNLTD, l’initiative du FFS sur le consensus ou la révision de la Loi fondamentale par le pouvoir ne sont que des « pertes de temps », alors que le diagnostic de la crise est bien relevé et partagé par la majorité des algériens, voire par des observateurs étrangers.

« Impossible de vouloir à tout prix arracher un consensus ou une entente avec des forces politiques méprisées et réprimées longuement », nous dit-on. « Nous sommes engagés dans une rupture, nous sommes conscients de cela, car cela fait partie de notre programme et de notre engagement pour faire sortir le pays de la crise », expliquent des intellectuels partisans de la coordination nationale des libertés. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email