-- -- -- / -- -- --
Nationale

La CNAS tire la sonnette d’alarme

La CNAS tire la sonnette d’alarme

Plus de 11% des accidents du travail et des maladies professionnelles enregistrés entre 2011 et 2015 sont liés aux problèmes de manutention dans les différents secteurs d’activité, selon les statistiques de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS).

Dans l’objectif d’alerter le monde du travail sur ce problème, la Caisse va organiser une campagne nationale d’information et de sensibilisation à travers des journées portes ouvertes du 3 au 5 mai au niveau de toutes ses agences à travers le territoire national. Cette année, le thème de cette manifestation, la cinquième du genre, porte exclusivement sur « La prévention des risques liés à la manutention manuelle et mécanique ».

En se référant à ces données, la Caisse a fait constater que 17,5 % de ces accidents entraînent des incapacités permanentes. Les secteurs concernés par ces risques sont variés et les salariés qui y sont exposés nombreux, prévient la même source qui cite les accidents liés à la manutention dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, l’industrie, mais également l’interprofessionnel.

La survenue d’accidents tels que les chutes de charges, les heurts, les coincements, et leur origine relèvent principalement du non-respect des règles de sécurité, ainsi que de l’absence d’une culture de bonnes pratiques en matière de gestes et postures.

Les accidents dus à la manutention peuvent aussi à terme, provoquer des affections telles que : lombalgie chronique, troubles musculo-squelettiques, hernies discales …, leurs conséquences économiques et sociales justifient pleinement la démarche de prévention.

D’ autre part, les enquêtes post-déclaration d’accidents du travail effectuées par les structures de prévention de la CNAS montrent que les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont souvent la conséquence de faux mouvements lors de déplacements de charges, de postes mal adaptés à l’accomplissement des tâches.

« Cependant, ces accidents sont évitables si les risques sont décelés et si les moyens préventifs sont adaptés aux conditions de travail », at-on assuré.

Il convient de préciser que la CNAS organise ces journée de trois jours dans le cadre de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, célébrée par l’Organisation Internationale du travail(OIT) sous le thème « Le stress au travail ; un défi collectif ». Dans son rapport de 2016, l’OIT met l’accent sur les tendances mondiales actuelles sur le stress au travail et son impact sur la santé des travailleurs.

Le stress lié au travail est généralement reconnu comme un problème mondial affectant tous les pays, toutes les professions, tous les travailleurs et autant dans les pays développés que dans ceux en voie de développement.

Dans ce contexte complexe, le lieu de travail est une source importante de risques psychosociaux et, en même temps, le lieu idéal pour y faire face afin de protéger la santé et le bien-être des travailleurs.

« En Algérie, les principes de protection de la santé physique et mentale des travailleurs et de l’hygiène de la sécurité et de médecine du travail annoncés dans la Constitution algérienne et les textes législatifs et réglementaires de la santé et du travail incitent les entreprises à prendre toutes les mesures qui garantissent la prévention du stress », assure le même communiqué.

Pour marquer de la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, et parallèlement à l’information et à la sensibilisation sur les risques psychosociaux et les conséquences du stress sur la santé physique et mentale des travailleurs, la CNAS engage pendant ces trois jours, une vaste campagne d’information en direction des travailleurs et employeurs sur la prévention des risques liés à la manutention manuelle et mécanique, qui constitue un réel problème en entreprise.

La vulgarisation de la réglementation algérienne dans le domaine de l’hygiène, de la sécurité et de la médecine du travail figure parmi les principaux objectifs de ses journées.

« Cela permettra une prise de conscience des employeurs en matière de mesures nécessaires permettant la maîtrise des risques en général et des risques liés à la manutention en particulier », affirment les initiateurs de ces journées.

Il s’agira également de fournir l’ensemble des informations et les bonnes pratiques pour l’amélioration des attitudes des travailleurs et employeurs pour la maîtrise des risques liées à la manutention.

Les journées portes ouvertes organisées par la CNAS permettront aux employeurs et travailleurs de s’enquérir auprès des professionnels de la caisse (médecins, ingénieurs, inspecteurs et contrôleurs de prévention,…) des connaissances et des outils nécessaires à la mise en œuvre de la prévention des risques professionnels.

Lors de cette manifestation, il sera mis à la disposition des visiteurs des stands d’information et de sensibilisation sur les risques professionnels en général et les risques liés à la manutention en particulier (guide de bonnes pratiques pour les manutentions et opérations de levage , mise en œuvre d’ ateliers de démonstration sur les bons gestes et postures ) afin d’aider les employeurs et les salariés à remplir au mieux leurs obligations légales et réglementaires.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email