-- -- -- / -- -- --
Nationale

« La CNAS rembourse les médicaments figurant sur la liste des médicaments remboursables »

« La CNAS rembourse les médicaments figurant sur la liste des médicaments remboursables »

Les anticancéreux figurant sur la liste des médicaments remboursables sont remboursés par la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS), a affirmé le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El-Ghazi. 

Mohamed El-Ghazi, qui intervenait lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales, a tenu à souligner que « la CNAS assure le remboursement des médicaments anticancéreux inscrits sur la liste des produits pharmaceutiques remboursables ».

Répondant à la question d’un député de l’APN sur les cancéreux, le ministre du travail a indiqué qu’ »il n’existe pas de relations contractuelles entre la CNAS et les structures privées spécialisées dans la radiothérapie et la chimiothérapie ». Il explique cela par « l’absence d’un cadre réglementaire, comme c’est le cas dans la prise en charge des cardiopathies et de l’insuffisance rénale ».

Concernant le traitement du cancer dans le cadre du programme de santé publique, M. El-Ghazi a mis en avant l’importance du plan national anti-cancer (2015-2019) qui prévoit un axe sur les relations contractuelles entre les établissements de santé publique et les établissements de radiothérapie privés, pour une durée d’une année, et ce dans le cadre de la prise en charge des malades inscrits sur la liste d’attente pour la radiothérapie dans les établissements de santé publique. 

Cette démarche est en cours de finalisation en attendant le parachèvement des projets de réalisation de centres anti-cancer publics qui seront dotés des équipements de radiothérapie nécessaires. Répondant à la question d’un autre député sur la protection du droit syndical, le ministre a estimé que l’exercice de ce droit en Algérie « a connu un développement considérable » durant ces dernières années, marquées par la création de plusieurs organisations syndicales représentant les travailleurs des secteurs privé et public.

oulignant l’importance d’instaurer le dialogue, M. El-Ghazi a affirmé que son département demeurait ouvert au dialogue avec les différents syndicats et partenaires sociaux pour apporter des précisions et traiter les différentes préoccupations soulevées. Il convient de rappeler que 50 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Algérie.

Le nombre de personnes atteintes de cette pathologie, tous types confondus, est estimé à près d’un demi-million. Chez les femmes, le cancer du sein et le cancer du côlon rectum représentent à eux seuls 64 % des cancers diagnostiqués. Tandis que chez les hommes, le cancer du poumon représente le quart de l’ensemble des cancers. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email