-- -- -- / -- -- --
Nationale

La circoncision collective durant le Ramadan “interdite”

La circoncision collective durant le Ramadan “interdite”
Un évènement convivial en suspens

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a interdit la circoncision collective des enfants en milieu hospitalier durant le Ramadan en raison de la crise sanitaire et les risques de contaminations.

Dans une circulaire datée du 29 avril 2021 adressée aux établissement de santé ainsi qu’aux walis, le ministère de la santé rappelle que les cérémonies collectives de circoncision des enfants, organisées par les familles ou les associations et comités de actions sociales des entreprises dans tous les secteurs sont interdites en raison des risques de propagations du coronavirus notamment au cours des fêtes de circoncisions durant lesquelles se rassemblent de nombreuses personnes.

La circulaire autorise toutefois les opérations de circoncision individuelle en total respect des règles sanitaires consacrées pour la circonstance.

La circoncision est effectuée, précise la circulaire, par le chirurgien désigné au sein des établissement de santé sur l’enfant avec interdiction qu’il soit accompagnée lors de la circoncisions par les parents ou des proches dans l’enceinte de l’établissement. Seules deux personnes sont autorisées à accompagner l’enfant pendant la circoncision.

De nombreuses familles algériennes préfèrent circoncire leurs enfants pendant le mois sacré du Ramadhan, à partir de la nuit du 15 à celle du 27, où de nombreuses opérations de ce type sont fréquentes au niveau des hôpitaux et des cliniques privées, individuellement ou dans le cadre d’une campagne collective.

La réglementation exige que cette opération se fasse en milieu hospitalier par un spécialiste en chirurgie et où sont réunies diverses conditions médicales notamment dans ces circonstances de pandémie.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email