-- -- -- / -- -- --
Algérie-Chine

La Chine livrera 15 millions de vaccins à l’Algérie d’ici 2022

La Chine livrera 15 millions de vaccins à l’Algérie d’ici 2022

La Chine devrait livrer  à l’Algérie un total de 15 millions de doses de vaccins contre la Covid-19 d’ici 2022, a appris Le Jeune Indépendant auprès d’une source diplomatique. Cette commande sera acheminée vers l’Algérie sur plusieurs cargaisons durant les prochains mois.

” Cette commande qui a fait l’objet de discussions, poussées entre Alger et Pékin, s’étalera jusqu’à la mi-2022 sera assurée par les cinq laboratoires  chinois fabricants des vaccins contre le coronavirus”, a précisé la même source.
“Il est fort probable que la Chine sera le principal fournisseur des vaccins pour l’Algérie durant les prochaines si la pandémie se poursuivra y compris dans le cas d’apparitions des variants”, a ajouté la même source.

Dans un premier temps, les autorités sanitaires algériennes avaient effectué une commande de 10 millions de doses auprès de laboratoires chinois, mais la Chine s’est dit disposée à revoir la commande algérienne à la hausse pour livrer 15 millions de doses durant l’année en cours a ajouté la même source.

Dans une étude publiée dans la célèbre revue scientifique The Lancet, le vaccin CoronaVac, développé par le laboratoire chinois Sinovac Biotech, entraîne une réponse immunitaire, et pouvant atteindre une efficacité de 79 %.
Le vaccin CoronaVac se base sur un principe de vaccin vivant atténué. L’objectif est d’injecter une version affaiblie du SARS-Cov-2 dans l’organisme afin de stimuler le système immunitaire.

L’Algérie compte importer plus de 20 millions de doses de vaccin pour l’année en cours, avec les premières doses du vaccin russe Sputnik V qui sont arrivées en Algérie vendredi, un autre lot de vaccin anglais Oxford-AstraZeneca est attendu ce dimanche.  Mais la campagne de vaccination se généralisera dans tout le territoire avec la quantité importante de vaccin chinois attendus dans les jours à venir. L’Algérie va également réceptionner des doses grâce au système COVAX de l’OMS, dont elle fait partie. Ce dernier est un mécanisme de groupement des achats coordonné par l’Alliance Gavi pour les nouveaux vaccins anti-COVID-19 qui garantira à chaque pays participant un accès juste et équitable aux vaccins grâce à un cadre d’allocation que l’OMS est en train d’élaborer.

D’autre part, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid avait affirmé lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision russe Russia Today que l’Algérie avait besoin de 40 millions de doses du vaccin anti-Covid-19 afin de vacciner 70% de la population pour garantir une immunité collective. Toutefois il n’a pas préciser si ce chiffre sera atteint cette année ou dans le plus long terme. Le premier responsable a souligné qu’aucun « aucun laboratoire ne peut fournir une telle quantité (40 millions de doses), c’est le raison qui a poussé le comité scientifique à élaborer une liste de six vaccins différents, entre autres le vaccin chinois ».

Plus de 8 000 centres de santé à travers le territoire national ont été mis mobilisés pour entamer la campagne de vaccination. Samedi, une trentaine de personnes ont été vaccinées contre la Covid-19, à la clinique de la cité Les Bananier de Blida, au premier jour du lancement de la campagne de vaccination à l’échelle nationale.

Par ailleurs, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar, a annoncé, la mise en place d’une plateforme numérique pour un suivi des personnes vaccinées. «Nous avons mis en place une plateforme numérique pour le suivi quotidien de l’état de santé des personnes vaccinées à travers toutes les wilayas», a précisé Dr Fourar.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email