-- -- -- / -- -- --
Culture

la Chine et la Tchèquie : Patrimoine et projets

la Chine et la Tchèquie : Patrimoine et projets

La ministre de la Culture, Nadia Labidi, a procédé à la signature de deux accords portant sur la coopération culturelle. L »un avec le nouvel ambassadeur de Chine. Et l’autre avec la direction du musée national de la République tchèque, ce jeudi 27 août à Alger.

Le nouvel ambassadeur de Chine à Alger, Yang Yuanggu, et la ministre de la Culture, Nadia Labidi, ont convenu ce jeudi à Alger du « renforcement » de la convention bilatérale algéro-chinoise relative à la coopération culturelle.

Lors d’une rencontre au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria à Alger, la ministre s’est dite satisfaite de la « dynamisation et du renforcement des relations culturelles bilatérales eu égard aux projets importants qui unissent l’Algérie et la Chine, relatifs aux activités culturelles ».

Cette rencontre est pour la ministre « une occasion pour développer les relations de coopération entre les deux pays dans les domaines de la formation, la culture et autres », évoquant dans ce sens, les infrastructures réalisées par des entreprises chinoises à Constantine et Alger. De son côté, l’ambassadeur chinois a déclaré que le « développement et la promotion de l’échange culturel est une priorité pour la Chine », ajoutant avoir examiné avec Mme Labidi tous les « aspects de la coopération culturelle bilatérale avant d’exprimer son admiration devant la richesse de la culture algérienne. De nombreux projets à caractère culturel sont en cours de réalisation en Algérie par des entreprises chinoises à l’instar de l’Opéra d’Alger à Ouled Fayet dont la première pierre est posée en 2012.

Le projet devrait être livré fin 2014, selon les déclarations du responsable de l’entreprise en charge du projet. Les ministères de la Culture des deux pays ont procédé en 2013 à la signature d’un mémorandum d’entente relatif à l’installation d’une commission culturelle mixte chargée du suivi des projets de coopération entre les deux départements ministériels.

D’un autre côté, un mémorandum d’entente de coopération sur le patrimoine culturel est signé jeudi matin par Mme Nadia Labidi et le directeur général du musée national tchèque et le directeur du musée historique de la République Tchèque.

Ce mémorandum est signé lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part la ministre de la Culture, Nadia Labidi, le directeur du Musée historique de la République tchèque, Marek Junek, et le directeur général du Musée national tchèque, Michal Lukes. Il a pour objectifs de « définir les principes généraux et les champs d’actions » pour la coopération scientifique et technique entre les deux parties dans « la conservation et la valorisation » du patrimoine culturel. Ce document concerne également « la recherche archéologique et la documentation » il est signé sur la base de la convention culturelle entre la République tchèque et l’Algérie, établie en mai 1964. Dans une déclaration rapportée dans le communiqué du ministère de la Culture, Michal Lukes a souligné que ce mémorandum représentait « un grand pas » dans les relations bilatérales et un « engagement » des deux pays à « renforcer et à stimuler les « activités inhérentes au patrimoine culturel ».

Fondé en 1818 dans la capitale Prague, le musée national tchèque est la plus importante institution muséale de cette République d’Europe de l’Est. Il compte quatre autres instituts spécialisés (Histoire naturelle, Bibliothèque nationale, Musique et Musée des civilisations d’Asie, d’Afrique et d’Amérique), en plus du Musée historique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email