-- -- -- / -- -- --
Algérie-Chine

La Chine disposée à accompagner la diversification de l’économie algérienne

La Chine disposée à accompagner la diversification de l’économie algérienne

Au lendemain de la signature d’une convention de partenariat entre l’Algérie et la Chine pour la réalisation du mega projet d’un port dans la wilaya de Tipasa, l’ambassadeur de Chine, M. Yang Guangyu a donné hier une conférence de presse au siège de son ambassade pour tracer les grandes lignes des axes de partenariat et de coopération dans la stratégie de l’Algérie visant à diversifier son économie.

Dans l’esprit d’un partenariat stratégique global liant la Chine à l’Algérie, M.Yang Guangyu a appelé au dépassement des simples échanges commerciaux pour aller au développement d’un véritable partenariat industriel.

Déjà ce dépassement a eu lieu comme le précise l’ambassadeur avec la signature de plusieurs accords dans les domaines de production industrielle, dans les équipements ferroviaires, dans l’automobile, le ciment, le tourisme et d’autres accords sont attendus dans les énergies renouvelables, la production automobile, les minerais, le transport maritime.

Afin de mener à bien cette coopération et ce partenariat dans le futur, la Chine manifeste la ferme volonté de donner une place de choix à l’Algérie dans le processus global de développement des pays du continent africain, un processus mis en place au lendemain du sommet de Johannesburg. Pour ce plan géant de coopération et de développement des pays du continent africain, la Chine attribue un financement de soixante milliards de dollars dans les trois ans à venir.

Dans son exposé, M. Yang Guangyu a cité les dix points essentiels caractérisant ce programme de développement et qui s’inscrivent sur les plans de l’industrialisation, de la modernisation agricole, des infrastructures, de la coopération financière, de l’environnement, du commerce, de l’investissement, de la réduction de la pauvreté, de bien-être social, de la santé publique, des échanges culturels et humains, de paix et de la sécurité.

M. Yang Guangyu insiste encore sur le privilège accordé par l’Algérie dans ce programme de développement en disant, « l’Algérie se trouve dans le peloton de tête et joue un rôle de premier plan dans le continent africain. Nous avons bon espoir que le partenariat Chine-Algérie occupe une place importante dans le cadre de ce forum de coopération Chine Afrique. »

M. Yang Guangyu trace déjà une feuille de route dans cette voie en disant, « L’ambassade travaillera avec la partie algérienne pour identifier les projets entrant dans le cadre de ces dix points du programme du sommet de Johannesburg et bénéficier ainsi du soutien financier, technologique et infrastructurel prévus ».

Dans ces 60 milliards de dollars, trente-cinq sont réservés à des prêts préférentiels et crédits à l’exportation, cinq milliards à des prêts pour le développement des PME africains, dix milliards accordés à un fonds de coopération sur les capacités de production Chine-Afrique et cinq milliards servant d’aide sans contrepartie et prêts sans intérêts.

M. Yang Guangyu met en parallèle la transition vers l’industrialisation réalisée avec succès par la Chine et celle engagée par la l’Algérie vers la diversification économique. Sur le plan culturel, la Chine a généreusement élargi les infrastructures dédiées aux arts. Le premier est celui de l’Opéra d’Alger qui sera inauguré dans les semaines à venir, le second est un centre culturel et des loisirs pour les jeunes qui sera construit à Baraki.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email