-- -- -- / -- -- --
Nationale

La Centrale syndicale soumettra des propositions de sortie de crise

La Centrale syndicale soumettra des propositions de sortie de crise

Le secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs du textile, Amar Takdjout a annoncé que l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) soumettra mercredi prochain à la tripartite à Biskra, des propositions visant à renforcer la production nationale et préserver l’emploi.

M. Takdjout a souligné que la Centrale syndicale devrait soumettre à la tripartite (gouvernement-syndicat-patronnat) une série de propositions visant notamment « à asseoir une base économique nationale solide, efficace, créatrice de richesses et permettant de rompre avec la dépendance à la rente pétrolière ».

Cité par l’APS, Il a ajouté que « ces propositions sont notamment axées sur la mise en place de mécanismes efficaces pour encourager la relance des petites et moyennes entreprises productives et créatrices de richesses et de postes d’emploi ».

La Centrale syndicale insiste sur l’impératif de réhabiliter les entreprises nationales publiques afin de préserver les postes d’emploi, promouvoir le produit national et réduire la facture des importations », a-t-il souligné.

M. Takdjout a affirmé que la conjoncture actuelle exigeait la diversification de la base économique nationale à travers la promotion des investissements dans l’industrie manufacturière, l’agriculture et le tourisme. Il aussi précisé que cette rencontre permettrait d’évaluer la mise en œuvre des décisions et recommandations adoptées lors des réunions précédentes de la tripartite. Il s’agit également de débattre les mesures d’encouragement à l’investissement productif dans les domaines agricole et industriel ainsi que les facilités accordées aux investisseurs.

Selon M. Takdjout, cette réunion sera l’occasion d’identifier « les lacunes et les dysfonctionnements qui entravent l’opération de promotion et de réhabilitation des entreprises productives » et de débattre le nouveau projet de loi sur l’investissement et autres questions liées au foncier et aux crédits bancaires. Le choix de Biskra pour la tenue de cette rencontre se justifie par le fait que cette ville est devenue « un pôle agricole important en passe de réaliser un véritable essor dans le domaine des industries manufacturières ».

Par ailleurs il annoncé par ailleurs que cette rencontre permettra aussi au président du bureau de l’Organisation internationale du travail (OIT) qui prendra part à la réunion, de s’enquérir de l’expérience algérienne en matière de dialogue social.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email