-- -- -- / -- -- --
Nationale

La cause sahraouie en débat

La cause sahraouie en débat

Le coup d’envoi de la 40e Conférence internationale de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui a été donné avant-hier à l’Auditorium Marcelino Camacho au centre de Madrid.

Les militants de la cause sahraouie se sont donné une nouvelle fois rendez-vous à la capitale espagnole pour tracer une nouvelle feuille de route des actions de solidarité avec le peuple sahraoui et faire le bilan de l’année en cours.

Venus des quatre coins du monde, les humanitaires, militants et journalistes amis de la juste cause, marcheront aujourd’hui au centre de la capitale espagnole pour dénoncer, à l’occasion du 40e anniversaire des accords de Madrid, qui a ouvert les portes au défunt roi marocain Hassen II pour envahir le Sahara occidental.

Des députés, des organisations politiques et syndicales et des associations d’amitié avec le peuple sahraoui prennent part à ce rendez-vous de solidarité avec la lutte du peuple sahraoui.

Le président la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui, Pierre Galand, a appelé, à la veille de la tenue des assises de la conférence, à une large mobilisation internationale pour accélerer le processus de décolonisation du Sahara occidental occupée par le Maroc depuis 40 ans.

Dans une conférence de presse tenue au Centre international de presse, au centre de Madrid, le Président sahraoui, secrétaire général du front du Polisario, Mohamed Abdelaziz, a lancé un appel au Conseil de sécurité des Nations unies pour tenir compte des conclusions du SG de l’ONU.

Le SG a profité de la tenue de la 40e Conférence internationale de soutien et solidarité avec le peuple sahraoui à Madrid pour dénoncer le Maroc, qui ne cesse, selon lui, d’entraver les efforts du Secrétaire général de l’ONU et de son envoyé spécial Christopher Ross, et cela après les déclarations du chef de la diplomatie marocaine que « Ross n’est pas le bienvenu aux territoires occupés du Sahara occidental ».

Concernant la dernière visite du roi du Maroc aux territoires occupés du Sahara occidental, le SG du Polisario a considéré cet acte d’escalade dangereuse. Mohamed Abdelaziz a réaffirmé sa disposition à entrer en négociations sérieuses et sans conditions avec l’ONU pour parvenir à une solution qui garantisse le droit du peuple sahraoui. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email