-- -- -- / -- -- --
Nationale

La caricature de trop

La caricature de trop

Juste après la prière de vendredi, plusieurs centaines de citoyens tout âge confondus sont sortis dans les principales artères de la ville d’Annaba pour crier leur profonde colère contre le dernier numéro de Charlie Hebdo paru mercredi dernier avec un tirage record de quatre millions d’exemplaire avec à sa Une un dessin blasphématoire contre le Prophète (Qsssl).

Sur le cours de la Révolution, ils sont au moins un millier de fidèles scandant « la illah il Allah Mohamed rassoul Allah », « Allah Akbar » et « Aada Allah maaroufin (Les ennemis de Dieu sont connus).

Sur les différentes pancartes des manifestants on pouvait lire « A bas les ennemis du Prophète », « celui qui touche à Mohamed (Qsssl) a touché à la première et dernière religion du monde ». La placette du théâtre régionale « Azzedine Medjoubi », en plein cœur du cours de la Révolution s’est avérée trop exigüe pour contenir le cœur de ces algériens frappés de plein fouet dans leur profonde sensibilité. Signalons que cette première marche de protestation s’est déroulée devant un faible dispositif policier laissant faire les manifestants.

A 15H15, le centre d’Annaba-ville sera encore envahi par une foule encore plus nombreuse et les mots d’ordres scandés changent : « Avec notre âme et notre sang, on te vengera O notre prophète », et encore plus grave « Vos ennemis O notre Prophète seront châtiés » et encore « A bas Tel Aviv, Etat terroriste ». Devant l’escalade de ces échauffements, plusieurs véhicules de la police, des ambulances de la protection civile envahissent à distance respectable le cours de la Révolution, mais sans intervenir à l’absence e de tout dérapage des manifestants.

Approchés, ces derniers nous ont déclaré : « Nous sommes contre le terrorisme, mais toucher à notre Prophète, le Prophète de l’Islam, c’est impardonnable » et encore plus raisonnable « Aucun musulman n’a insulté ou caricaturé les religions juives et chrétiennes, au contraire le Prophète de son vivant avait toujours conseillé de respecter les gens du Livre Saint ». Il faut signaler que les manifestants comptent tenir des marches plus imposantes vendredi prochain en attendant de voir le prochain contenu de Charlie Hebdo qui sera tiré à cinq millions d’exemplaire.

La dernière honte de l’hebdomadaire satirique français, au nom de la liberté d’expression, a publié un dessin représentant le Prophète Mohamed (Qsssl) larmoyant et tenant une pancarte à la main avec inscription « Je suis Charlie ». Une autre provocation pour le monde musulman.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email