-- -- -- / -- -- --
Nationale

La balance commerciale de l’Algérie dans le rouge

La balance commerciale de l’Algérie dans le rouge

Le déficit de la balance commerciale de l’Algérie s’est creusé à 6,38 milliards de dollars (mds usd) durant les cinq premiers mois de l’année, alors que le pays était excédentaire de près de 3,44 mds usd à la même période de 2014, selon les statistiques des Douanes algériennes.

A l’origine de ce déficit alarmant, la chute des recettes d’exportations qui ont baissé de presque de moitié (43,97 %) en passant à 15,94 mds usd contre 28,31 mds usdà la même période de 2014, indiquent les données du centre national de l’informatique et des statistiques des douanes.

Ainsi, les recettes d’exportations des hydrocarbures, qui ont représenté 93,52% du total des ventes nationales à l’étranger, ont chuté de 45,47 % en totalisant 14,91 mds usd, contre 27,35 mds usd à la même période de 2014.

Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles ne représentent qu’une infime partie des exportations globales du pays (6,48%), soit 1,03 milliard usd.Les produits hors hydrocarbures exportés sont constitués notamment du groupe demi-produits avec 850 millions usd (+13,17%), les biens alimentaires avec 135 millions usd (-10,62%), les produits bruts avec 39 millions usd (-15,68%), les biens d’équipements industriels avec 6 millions usd (-6,33%) et les biens de consommation non alimentaires avec 4 millions usd (-15,33%).

Quant aux importations nationales durant la période considérée, elles ont été réduites de 10,22 % en passant à 22,33 mds usd, contre 24,87 mds usd durant la même période de l’année écoulée.
Les importations ont toutes enregistré une baisse durant les cinq premiers mois de l’année, à l’exception des groupes des biens d’équipements agricoles qui ont augmenté de près de 22% pour totaliser 314 millions usd.

La plus importante baisse a concerné le groupe des énergies et lubrifiants avec des importations de 748 millions usd (-44,7%), les produits bruts avec 696 millions usd (-18,36%), les biens de consommation non alimentaires avec 3,61 mds usd (-19,75%), les demi-produits avec 5,09 mds usd (-8,6%) et les biens d’équipements industriels avec 7,56 mds usd (-0,81%).

Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 71 % durant les cinq premiers mois de 2015 contre 114 % à la même période de l’année écoulée. Concernant la balance commerciale du mois de mai 2015, elle a enregistré un déficit de 1,28 milliard usd contre un excédent de 64 millions usd durant le même mois de l’année précédente.

Les exportations ont atteint près de 3,25 mds usd contre 5,6 mds usd au même mois de 2014 (-42,05%), tandis que les importations se sont chiffrées à 4,53 mds usd contre 5,54 mds usd (-18,23%).

Les exportations des hydrocarbures ont été estimées à 2,94 mds usd contre 5,44 mds usd le même mois en 2014, soit une chute de 45,85%.Les exportations hors hydrocarbures en mai dernier ont représenté 9,34% du total des exportations, en se chiffrant à 303 millions usd contre 167 millions usd au même mois en 2014 (+81,44%).

En mai 2015, les six principaux clients de l’Algérie ont été l’Espagne (643 millions usd), les Pays-Bas (497 millions usd), l’Italie (419 millions usd), la France (399 millions usd) et la Grande-Bretagne (384 millions usd).

Quant à ses principaux fournisseurs, la Chine a maintenu sa première place (785 millions usd), suivie de la France (410 millions usd), l’Italie (403 millions usd), l’Espagne (340 millions usd) et l’Allemagne (337 millions usd).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email