-- -- -- / -- -- --
Nationale

La 18e édition du SITP s’est ouverte dimanche : Le savoir-faire des entreprises nationales mis en avant

La 18e édition du SITP s’est ouverte dimanche : Le savoir-faire des entreprises nationales mis en avant

Les entreprises algériennes de travaux publics sont capables de se placer à l’international. Avec une grandes capacités techniques acquises au fil de 60 ans de réalisations, ces entreprises peuvent décrocher des marchés à l’étranger. C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre, Aïmene Benabderrahamane, à l’occasion de la 18ème édition du Salon international des travaux publics (SITP) qui s’est ouvert dimanche à Alger.

Dans une allocution lue en son nom par le ministre des Travaux publics, de l’Hydraulique et des Infrastructures, Lakhdar Rakhroukh, le Premier ministre a souligné que « les entreprises algériennes jouissent de grandes capacités techniques acquises au fil de 60 ans de réalisations, ce qui leur permet de décrocher des marchés à l’étranger », affirmant que cette démarche intervient en adéquation avec la volonté de diversifier l’économie nationale.

Il a mis en avant le rôle du secteur des Travaux publics et des infrastructures en tant que « levier de l’économie mais aussi en tant que moteur du développement par excellence ». « L’Etats qui se distingue par son développement et sa performance économique, est celui qui détient des réseaux d’infrastructures denses et efficaces qui contribuent à la structuration et à l’aménagement de son territoire tout en facilitant les échanges et la circulation des personnes et des marchandises dans l’objectif d’assurer un développement efficace et durable lui permettant d’entrer dans la concurrence aux niveaux régional et international », a ajouté le Premier ministre le personnel du secteur. Ce dernier a acquis « les techniques et le savoir-faire qui ont permis la réalisation de divers projets pour la modernisation et le développement des infrastructures du pays ».

Le Premier ministre est par ailleurs revenu sur l’importance de ce rendez-vous, organisé à l’occasion de la célébration du soixantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale.  « C’est une occasion propice pour évaluer le progrès réalisé dans le secteur, en matière de routes, de voies express, d’ouvrages d’art, de ports et d’aéroports », a-t-il expliqué, notant que ce Salon « constitue une occasion importante de promouvoir les moyens de réalisation et les études nationales ». C’est aussi, selon lui, une opportunité à saisir pour établir des partenariats et des échanges fructueux selon les techniques et les nouvelles technologies usitées dans ce domaine à travers le monde, ce qui est à même d’optimiser nos potentialités nationales de réalisation au double plan national et régional.

La 18ème édition du SITP, qui revient après deux années de pause, imposée par la crise sanitaire, s’est ouvert hier avec comme invité d‘honneur le Qatar. Placé sous le slogan « travaux publics, soixante ans de réalisations », le Salon a enregistré la participation de plusieurs exposants étrangers représentant plusieurs pays, dont la Chine, l’Allemagne, la Turquie, la Tunisie et l’Arabie Saoudite.

Pour cette édition, des universités, des écoles et des instituts spécialisés dans les travaux publics et le génie civil, ainsi que des startups, des banques et des établissements financiers sont également présents à cet évènement qui s’étalera sur cinq jours.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email