Ksar El-Boukhari : Campagne de sensibilisation contre le moustique tigre   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Ksar El-Boukhari : Campagne de sensibilisation contre le moustique tigre  

Ksar El-Boukhari : Campagne de sensibilisation contre le moustique tigre  

Les services de santé publique de la wilaya sont engagés depuis quelques semaines dans une large campagne de sensibilisation sur le moustique tigre et l’apparition de foyers de cet insecte dans certaines régions proches du nord du pays.

Des brigades composées de personnels du service épidémiologique et de médecine préventive de l’établissement public de santé publique (EPSP) de Ksar El-Boukhari mènent, depuis quelques jours, une campagne de sensibilisation sur le moustique tigre à travers les établissements scolaires, avec le soutien de la structure d’hygiène et de salubrité de la ville de Ksar El-Boukhari.

Les intervenants ont expliqué aux élèves et aux employés des cantines scolaires la nécessité de se rendre dans les unités de soins et de santé publique après toute sensation de douleur causée par une piqûre suspecte de moustique, et ce afin d’éviter l’aggravation des signes qui se manifestent généralement par des complications, a précisé Ryma Chebli du service de prévention à l’EPSP de Ksar El-Boukhari.

Selon la praticienne de santé publique, la piqûre de l’insecte laisse apparaître une rougeur puis un gonflement et la formation d’un bouton dur et douloureux qui peut être porteur de maladies virales telles que le chikungunya, la dengue et le virus Zika.

Après une piqûre, il est conseillé de ne pas gratter l’endroit et de laver la plaie avec de l’eau et du savon ou avec du vinaigre, et de se rendre dans un centre de soins en cas de complications, a-t-elle ajouté.

Dans le même ordre d’idées, des dépliants ont été distribués montrant les mesures à suivre en cas de piqûre et les moyens recommandés pour éviter la prolifération du moustique, en ne laissant pas d’eau stagnante, en vidant les récipients d’eau et en utilisant des révulsifs cutanés, des moustiquaires et des produits anti-moustiques. Il convient de rappeler que la région sud et steppique a toujours recensé des cas de leishmaniose cutanée provoquée par un moustique ou moucheron appelé phlébotome, dont la prolifération est favorisée par le manque de précipitations et d’hygiène.    

 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email