-- -- -- / -- -- --
Monde

Kiev accélère le processus de rapprochement avec l’Otan

Kiev accélère le processus de rapprochement avec l’Otan

L’adhésion de l’Ukraine à l’Alliance atlantique provoquerait la rupture complète des relations entre la Russie et l’Otan, a déclaré mercredi à RIA Novosti le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Ivanov, commentant la décision du parlement ukrainien d’abandonner le statut hors bloc du pays.

« Pour le moment, la décision du parlement ukrainien d’abandonner le statut hors bloc du pays ne constitue pas une menace pour la sécurité de la Russie, cette décision étant politique.
Toutefois, si elle prend ultérieurement un sens militaire (adhésion à l’Otan), nous agirons de manière adéquate.

Nous romprons complètement les relations avec l’Otan et il sera pratiquement impossible de les rétablir », a indiqué le vice-ministre. L’adoption de la loi sur l’abandon du statut hors-bloc de l’Ukraine est contreproductive, attise la confrontation et crée l’illusion qu’à l’aide de telles lois il sera possible de désamorcer la crise dans le pays, avait indiqué avant-hier le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

« Cela est contreproductif et ne fait qu’attiser la confrontation, tout en créant l’illusion qu’en adoptant de telles lois, on pourrait régler la profonde crise intérieure en Ukraine », a déclaré le ministre. Mardi, la Rada suprême (parlement) de l’Ukraine a adopté, sur proposition du président du pays Piotr Porochenko, une loi prévoyant l’abandon du statut hors-bloc de l’Ukraine et la reprise de la ligne d’adhésion à l’Otan.

Cette décision a été soutenue par 303 parlementaires, le minimum requis étant de 226 voix. Par ailleurs, les pourparlers de paix entre Kiev et les rebelles prorusses sur l’avenir des régions séparatistes de l’est de l’Ukraine devaient reprendre hier soir à Minsk après quasiment quatre mois de pause qui a vu le conflit s’alourdir à plus de 4.700 morts. En cas de succès, cette rencontre préliminaire sera suivie de nouveau round de pourparlers vendredi avec les dirigeants des régions séparatistes de Donetsk et Lougansk.

L’ex-président ukrainien Léonid Koutchma et l’ambassadeur russe en Ukraine Mikhaïl Zourabov sont arrivés mercredi à Minsk où ils doivent rencontrer avec une représentante de l’OSCE les émissaires des républiques autoproclamées des deux régions.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email