-- -- -- / -- -- --
Nationale

Khebri invite Rouiba éclairage à investir dans les énergies renouvelables

Khebri invite Rouiba éclairage à investir dans les énergies renouvelables

Le ministre de l’Energie, Saleh Khebri, a appelé l’entreprise publique de fabrication des équipements d’éclairage Rouiba éclairage à élargir sa gamme de produits aux équipements utilisés dans l’industrie des énergies renouvelables.

S’exprimant lors d’une visite effectuée hier à cette entreprise située dans la zone industrielle de Rouiba (Alger), le ministre a exhorté les responsables de cette société à inscrire son plan de développement dans le programme national des énergies renouvelables, tout en soulignant l’attention particulière des autorités publiques à développer ce type d’énergie sur une assise industrielle nationale.

Il a en outre réaffirmé la disponibilité de son département à accompagner les entreprises nationales, notamment Rouiba éclairage, dans leur contribution à la mise en œuvre des actions de l’Etat en la matière.

« Cette entreprise doit être plus présente dans le marché des équipements qu’elle fabrique et à doit lui échoit du fait de la nature de ses capacités », a-t-il dit, estimant que les programmes énergétiques nationaux constituaient des opportunités certaines pour le développement des entreprises et de la compétence nationale.

Lors de sa visite, le ministre s’est aussi enquis de l’évolution des travaux de réalisation des nouveaux projets de l’entreprise. Il s’agit des unités de galvanisation, des pylônes et treillis et de candélabres et supports, lesquels seront opérationnelles en 2016.

A cet effet, Khebri a insisté sur « la nécessité » de respecter les délais de réalisation de ces importants projets dont dépend la survie de l’entreprise, instruisant les responsables à une meilleure prise en charge des problèmes et à plus de célérité dans le règlement des questions qui entravent la réalisation des investissements consentis. 

Le programme des énergies renouvelables prévoit de produire 22 000 MW sur la période 2015-2030, avec une part de près de 27% dans la production d’électricité.

Le solaire photovoltaïque participera à la réalisation de ce programme à hauteur de 1 3575 MW, l’éolien à 5 010 MW, la biomasse à 1 000 MW, la cogénération à 400 MW et la géothermie à 15 MW.

Le volume de gaz naturel qui sera épargné grâce aux 22 000 MW en renouvelables atteindra environ 300 milliards de mètres cubes, soit un volume équivalent à 8 fois la consommation nationale de l’année 2014.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email