-- -- -- / -- -- --
Monde

Kerry et Zarif entament des discussions à Paris

Kerry et Zarif entament des discussions à Paris

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a entamé vendredi à Paris des discussions avec son homologue iranien Mohammad Zarif sur l’état des négociations en vue d’un accord sur le programme nucléaire iranien, a annoncé un responsable américain.
Les deux diplomates, qui s’étaient entretenus durant six heures la semaine dernière à Genève, ont commencé à dialoguer à Paris, a précisé le responsable américain à la presse.

M. Zarif devait également s’entretenir ultérieurement avec son homologue français, Laurent Fabius. Ces échanges dans la capitale française se tiennent alors que les négociateurs engagés dans le dossier nucléaire iranien sont réunis de leur côté à Genève.

Les négociations entre Téhéran et les pays du groupe 5+1 (USA, Russie, Chine, Royaume Uni, France et Allemagne) doivent reprendre officiellement dimanche à Genève. Il s’agit de sceller un accord sur le programme nucléaire iranien d’ici le 1er juillet. De son côté, Pékin souhaite aboutir à un « accord complet » lors des prochains pourparlers, a rapporté l’agence de presse Chine nouvelle.

Wang Qun, directeur général du Département du contrôle des armes du ministère chinois des Affaires étrangères, dirigera une délégation pour participer aux négociations à Genève le 18 janvier, a annoncé le porte-parole du ministère Hong Lei, lors d’un point presse régulier.

Résoudre la question du nucléaire iranien plus tôt que la date prévue « aura un impact positif très étendu sur le maintien de la non-prolifération à l’échelle internationale et sur la situation au Moyen-Orient », a indiqué M.Hong. M. Hong a ajouté que les négociateurs venant de l’Iran et des pays 5+1 avaient accéléré les pourparlers pour parvenir à un accord complet à travers des échanges bilatéraux et multilatéraux.

« La Chine est prête à travailler avec toutes les parties concernées pour se concentrer sur les problèmes majeurs et faciliter étape par étape l’adoption d’une série de solutions et l’aboutissement à un accord global gagnant-gagnant », a affirmé le porte-parole chinois. L’Iran développe une industrie nucléaire civile, destinée essentiellement à l’énergie et à la médecine, un développement que l’Occident cherche à bloquer par tous les moyens. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email