-- -- -- / -- -- --
Nationale

Kamel Nasri : «Plus de 273 000 logements réceptionnés en 2015»

Kamel Nasri : «Plus de 273 000 logements réceptionnés en 2015»

Plus de 273 000 logements dans les différentes formules ont été réceptionnés jusqu’au 15 décembre de l’année en cours, tandis que les travaux de réalisation de 208 000 logements ont été lancés
en 2015, a indiqué Kamel Nasri, directeur général de l’habitat.

Le DG du logement au ministère de l’Habitat affirme, par ailleurs, que le ministère accorde un grand intérêt au projet de logements ruraux en raison de leur importance dans le développement des activités agricoles dans les régions rurales.

S’exprimant hier matin sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale, Kamel Nasri a annoncé que les travaux de 208 000 nouveaux logements dans les différentes formules ont été lancés durant l’année en cours, à savoir LPA, LPP, AADL logement rural et logement participatif.

Il a également fait savoir qu’un nombre important de logements ont été réceptionnées cette année. Le logement public locatif (social) s’est taillé la part du lion avec pas moins de 203 000 unités, alors que les formules LSP et LPA ont bénéficié de 270 00 unités. Ce chiffre constitue un bon indicateur pour ces formules, lesquelles ont été paralysées durant plusieurs années, selon la même source.

Le DG a également annoncé la réception de 142 000 logements ruraux, dont les travaux de réalisation ont pris fin durant l’année en cours, ainsi que celle de 720 unités relevant du programme AADL/CNEP, soulignant que ce chiffre est très important et représente 91% des objectifs tracés au cours de l’année 2015.

172 000 familles relogées en 2015

Concernant la lutte contre l’habitat précaire, le DG a fait savoir que 380 000 bidonvilles et habitations précaires ont été recensés en 2007. La tutelle avait d’ailleurs tracé un programme de réalisation de 381 000 logements, soulignant que 172 000 familles issues des bidonvilles et habitats précaires, ont été relogées à ce jour.

L’invité de la Radio nationale a affirmé que « dès le mois de janvier prochain, Alger sera la seule capitale en Afrique et au Maghreb à ne pas abriter de bidonvilles, surtout après l’éradication du bidonville du quartier Ramli, le plus grand site de bidonvilles que compte le pays ».

Il a fait savoir, dans ce sens, que l’opération de relogement se poursuivra dans toutes les wilayas du pays, à savoir Annaba, Oran et Constantine. Par ailleurs, M. Nasri a indiqué que le ministre de tutelle a évoque lors de sa rencontre d’évaluation avec les cadres du secteur, le projet des logements ruraux, qui a connu une régression par rapport à l’année précédente. Le taux de réalisation n’a en effet atteint que 73%.

« Ce qui a incité le ministre à donner des instructions aux directeurs de logement des 48 wilayas du pays pour fournir plus d’efforts, et ce aux fins de promouvoir ce projet », a expliqué l’intervenant à la Radio nationale.

Il a par ailleurs lancé un appel aux citoyens pour se rapprocher de la Caisse nationale du logement et des services des APC afin de bénéficier des aides, et a exhorté les responsables locaux à lever toutes les contraintes bureaucratiques. Il a insisté sur l’importance du projet des logements ruraux et son rôle dans le développement des activités agricoles dans ces régions rurales.

Le responsable n’a pas manqué d’évoquer le phénomène des bénéficiaires de logements sociaux, censés ne disposer d’aucune ressource, qui cèdent leur appartement avec un pas-de-porte. 100 000 cas ont été recensés par les services du ministère de l’Habitat.

Ce dossier épineux, a rappelé M. Nasri, est en cours d’étude. Il est demandé aux locataires de ces logements sociaux, qui les ont achetés en payant le pas-de-porte, de régulariser leur situation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email