Kajoba salue l’impact du CHAN sur les joueurs – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Kajoba salue l’impact du CHAN sur les joueurs

Kajoba salue l’impact du CHAN sur les joueurs

L’entraîneur des gardiens de but ougandais, Fred KisituKajoba, a salué l’impact du tournoi du Championnat d’Afrique des Nations Total Energies (CHAN) sur les joueurs évoluant dans leurs ligues nationales en Afrique.

L’ancien international a fait sa cinquième apparition au CHAN en tant que membre du personnel de l’arrière-boutique des Cranes lors de la compétition en cours en Algérie alors qu’ils sortaient à la première étape du tournoi conçu uniquement pour les joueurs à domicile. Gardien de but et attaquant à l’époque où il était joueur, Kajoba possède une connaissance et une expérience approfondies du jeu, ayant joué professionnellement en tant que joueur de champ et gardien de but. Il faisait partie du staff technique ougandais en tant qu’entraîneur des gardiens de but dans les éditions de 2011, 2014, 2016, 2018, et il faisait partie de l’équipe Cranes lors de cette édition. Kajoba, lui, a mérité le droit de porter un jugement sur le tournoi grâce à sa profonde expérience de la compétition depuis ses débuts il y a 14 ans en Côte d’Ivoire. « Je dois remercier la CAF pour avoir donné aux joueurs locaux la chance de montrer leur talent à ce niveau.

C’était opportun et nous en avons tous vu les fruits », a déclaré Kajoba dans une interview exclusive avec CafOnline.com. « Les joueurs nationaux jouent à fond avec l’opportunité qui leur est donnée au CHAN qui leur ouvre de nombreuses portes. Beaucoup de choses ont changé depuis ses débuts et cela signifie que les années ont fait une énorme différence car tant de joueurs ont utilisé cette plateforme.

» Kajoba a travaillé avec six entraîneurs dans la pirogue des Grues, le dernier étant Milutin Sredojevic, l’entraîneur qui a dirigé les Grues dans leur campagne CHAN en Algérie. « J’ai acquis de l’expérience auprès de chacun des entraîneurs. Au cours de cette période, nous nous sommes qualifiés pour la CAN 2017 et 2019.

La qualification CHAN 2020 était si spéciale parce que j’ai travaillé avec un entraîneur local, Moses Basena. Je ne peux pas choisir spécifiquement car chacun a contribué, mais j’ai beaucoup appris. » « Je continue d’apprendre de l’entraîneur Milutin Sredojevic qui a une vaste connaissance du football africain et mondial. Il connaît le village le plus profond d’Ouganda où le football est joué. Je choisis certaines de ses tactiques pour m’aider à repérer de nouveaux et jeunes gardiens de but », a déclaré Kajoba.

L’Ouganda revendique l’un des meilleurs gardiens de but africains en la personne de Denis Onyango, qui a récemment pris sa retraite du football international, faisant craindre qu’il soit difficile de trouver un remplaçant approprié. Mais l’ancien manager des Vipers pense que Ismail Watenga, Charles Lukwago, Alionzi Nafian, Joel Mutakubwa, Jack Komakeck et Salim Jamal peuvent remplacer le légendaire gardien. « Onyango est un modèle et une véritable représentation des hommes qui se tiennent entre les bâtons. J’ai travaillé avec lui pendant des années et il est très professionnel. Depuis sa retraite, j’ai commencé un exercice de dépistage pour une nouvelle génération de gardiens de but, et nous avons maintenant environ 20 jeunes. »

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email